Le top des activités

Atelier de vannerie : faire des paniers avec des techniques traditionnelles avec la Gaumette

Atelier de vannerie : faire des paniers avec des techniques traditionnelles avec la Gaumette

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Du côté de Florenville, en province de Luxembourg, il existe un espace de formation qui a pour objectif de mettre en lien les amateurs qui cherchent à développer leur créativité avec des artisans qui veulent partager leurs talents. Son nom : La Gaumette.

La Gaumette, c’est un centre de formation en Gaume qui propose toute une série d’ateliers qui mettent en avant l’autonomie et le souci de l’environnement. Parmi tous ces ateliers, la vannerie, qui consiste à faire des paniers avec des techniques traditionnelles.

"La Gaumette, c’est une association qui a été créée dans les années 70 par mes parents. C’est une association qui se donne trois orientations. La première, c’est la transmission des arts et des traditions. La seconde, c’est tout ce qui tourne autour du folk, de la musique folk et de la danse folk. Et la troisième, c’est toutes les activités en lien avec la nature et l’environnement. La vannerie traditionnelle, on la fait avec notre formateur Loick depuis plus de 25 ans. L’idée, c’est de transmettre les anciennes techniques de vannerie pour que ça ne se perde pas et que les gens puissent perdurer avec ces techniques", nous explique Brigitte Laurent, responsable de La Gaumette.

La vannerie, ce n’est pas si compliqué que ça

Avec la vannerie, on réapprend des gestes faits lors des temps anciens. Et finalement c’est assez facile comme l’explique Loick Villeneuve, formateur de vannerie traditionnel.

"La vannerie, c’est un entrelacement de végétaux proches du tissage. On passe un brin dessous, un brin dessus. L’image, c’est l’idée du nid d’oiseauIci, on travaille l’osier qui vient du saule. Il est coupé et ramassé en Belgique. Mais ça peut aussi provenir d’autres matériaux comme le noisetier, le troène, le frêne, le châtaignier, le noyer. Et puis faire son panier, ça prend du temps, mais tout dépend du panier que l’on veut faire. Si on fait un panier sur son doigt avec les petits enfants, ça va vous prendre cinq minutes. Si on fait un grand vent, ça va vous prendre 7 heures."

D’autres ateliers sont aussi donnés

A la Gaumette, il existe aussi tout un tas d’autres ateliers, notamment autour de l’arc à flèche, comme l’explique Marie-Ange Hunt, collaboratrice : "On part d’un bout de bois dans des matières qui lui sont vraiment propres. Et au milieu de ce bout de bois, on va aller chercher l’arc à flèche qui s’y trouve. Avec les outils, on travaille le bois pour faire ressortir ce qui sera l’arc à flèche de chacun des participants. Il y a aussi des ateliers de maroquinerie, de musique, d’accordéon diatonique, de danse folk, un atelier d’horlogerie, etc."

En plus d’apprendre un tas de nouvelles choses, vous aurez aussi l’occasion de vous découvrir vous-même. Si vous êtes intéressés par les ateliers de vannerie, ils sont organisés tous les deux mois. Mais ne traînez pas. Les places partent assez vite.

Pour plus d’informations, c’est sur le site de la Gaumette que ça se passe.

Sur le même sujet

Ansart : Marianne Graaf, la passion de la vannerie sauvage

Luxembourg Matin

Atelier de vannerie sauvage avec Marie-Françoise

Jardins & Loisirs

Articles recommandés pour vous