RTBFPasser au contenu

Pop-up - Culture Web

Associated Press, l’une des plus anciennes agences de presse, prend le tournant du NFT

Associated Press, l’une des plus anciennes agences de presse, prend le tournant du NFT à grande vitesse avec la création de sa propre place de marché de NFT le 31 janvier prochain.
14 janv. 2022 à 09:562 min
Par AFP

Associated Press, l’une des plus anciennes agences de presse, prend le tournant du NFT à grande vitesse avec la création de sa propre place de marché de NFT le 31 janvier prochain. Il sera possible d’acquérir d’anciennes photographies de l’agence de presse américaine sous forme de jeton non fongible.

Le futur du photojournalisme ? Avec le lancement de sa propre place de marché de NFT en collaboration avec Xooa, une société spécialisée dans les places de marché dans l’univers de la blockchain, l’Associated Press tente le pari des nouvelles technologies. Pour son lancement le 31 janvier prochain, la collection de NFT présentera des photos de l’espace, du climat, de la guerre ou encore d’autres photos historiques. L’agence présente son projet comme un moyen pour les collectionneurs de jetons d’acheter le photojournalisme contemporain et historique primé de l’agence de presse centenaire. Par ailleurs, Associated Press affirme que les prix de vente couvriront un spectre large et inclusif.

Les jetons seront bâtis sur la blockchain Polygon reconnue pour ses propriétés écologiques. Pour assurer leur véracité, les NFT contiendront un ensemble de données qui indiqueront aux acheteurs quand, où, comment et par qui les photos ont été prises. Les collectionneurs pourront effectuer leurs achats avec la cryptomonnaie Ethereum ou bien plus simplement avec leur carte de crédit classique. Pour l’instant, le seul portefeuille de collection accepté sera le célèbre Metamask. À l’avenir, d’autres portefeuilles viendront se rajouter.

Pulitzer drops

D’autres entreprises journalistiques ont effleuré le sujet des NFT comme le New York Times qui avait proposé quelques articles sous forme de NFT ou bien Getty à travers son PDG qui déclarait y voir une réelle opportunité pour le marché. Jusqu’à présent, cependant, cette initiative semble être l’un des plus grands efforts d’une grande source d’information en matière de NFT. Le projet semble entièrement destiné aux collectionneurs qui veulent, comme le dit le communiqué de presse, "acheter, vendre et échanger de manière transparente des objets de collection numériques officiels d’AP sur la place de marché".

Certains objets de collection ne seront publiés que dans des éditions limitées surnommées "Pulitzer Drops". En raison de leur statut, ces images seront beaucoup plus rares et ne sortiront que toutes les deux semaines. Évidemment, tous les NFT acquis pourront ensuite être revendus sur le marché secondaire du site. Attention tout de même, une commission de 10% sera partagée par Associated Press et Xooa pour chaque revente sur la place de marché. L’agence de presse précise que les fonds obtenus seront utilisés pour financer leurs activités journalistiques. On ne connaît pas encore combien les photographes pourront recevoir sur les ventes, mais une part des commissions devraient leur revenir.

Sur le même sujet

28 janv. 2022 à 14:09
3 min
20 déc. 2021 à 19:47
1 min

Articles recommandés pour vous