RTBFPasser au contenu
Rechercher

Matin Première

"As we see it", "Totems", "Occupied" et "Serviteur du peuple" : 4 séries, 4 ambiances

L'Incontournable

Critiques séries: As we see it & Totem

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"As we see it" ou "Le monde dans nos yeux" est une série mise en ligne sur Prime vidéo, qui est passée inaperçu lors de sa sortie et c’est bien dommage. C’est l’histoire de jeunes gens qui vivent en colocation, 2 hommes, une femme. La petite vingtaine et les galères classiques à cet âge : argent, boulot, amour. La petite spécificité de Jack, Harrison et Violet, c’est qu’ils et elle sont autistes. Et donc, ces galères par lesquelles on passe un peu près tous ne sont pas tout à fait les mêmes quand on est sur le spectre de l’autisme. C’est dur, c’est très dur, pour ces jeunes, pour leurs proches, pour tout le monde. La série montre bien les difficultés d’adaptation pour des personnes neuroatypiques dans un monde neurotypique comme le nôtre.

 

Loading...

"As we see it" est une adaptation. La série originale est israélienne et elle aussi était passée totalement sous les radars. Ça s’appelait "On the spectrum" et j’avais pu voir sur BeTV l’an dernier. La série originale a été co-créée par Dana Idisis, qui s’était inspirée de la vie de son frère, sans que le casting soit lui-même composé de personnes autistes. La spécificité de l’adaptation américaine se trouve ici : les personnages principaux sont tous les trois autistes. Donc oubliez Dustin Hoffman et Rain man qui compte les cure-dents tombés par terre : dans "As we see it", il est question du monde du travail et de l’impossible hypocrisie à respecter ou du désir absolu d’être en couple avec une personne entre "normale". "As we see it" est une série très touchante, qui n’embellit rien. Elle nous montre trois personnages singuliers et attachants. "As we see it", c’est 8 épisodes à voir sur Prime vidéo.

Totems

On reste sur le même service de streaming, mais on change totalement de sujet et d’époque, direction la guerre froide.

Loading...

Dans "Totems", nous sommes en pleine guerre froide, il est question de fusée, de nucléaire. La France fait appel à un jeune chercheur, expert du domaine, incarné par Niels Schneider, qu’on connaît depuis le film Diamant noir, qui lui a valu un César du meilleur acteur.

C’est le studio Gaumont qui produit cette série et ça se sent très fort : on se croirait presque au cinéma tellement la mise en scène est soignée, presque classieuse. La série n’est pas follement originale, au contraire. Mais cette atmosphère de suspicion, cette tension permanente quand vous êtes à Berlin-Est, de l’autre côté du rideau de fer, est particulièrement bien retranscrite. On se croirait presque dans un roman de John Le Carré. Rajoutez-y une histoire d’amour impossible, un Lambert Wilson retors, un José Garcia inattendu et ça nous donne un très bon moment. "Totems", c’est donc 8 épisodes sur Prime vidéo. Le dernier épisode sera mis en ligne ce vendredi.

"Occupied"

Loading...

 

La série "Les Simpsons" a souvent réussi à prédire l’avenir. Typiquement Donald Trump président, le scandale de la viande de cheval, la crise financière en Grèce. Dans un autre genre, il y a une série qui avait prévu l’occupation d’un pays par la Russie, dans un contexte tendu en matière énergétique. Cette série s’appelle "Occupied", "Okkupert" en norvégien, et les deux premières saisons sont disponibles sur le site d’Arte. Nous sommes dans un futur proche et la Norvège, dirigée par un écologiste, décide d’arrêter sa production d’énergie fossile. L’Europe est privée de gaz et de pétrole. L’Union demande alors à la Russie un coup de main. Et voilà les Russes qui investissent les plateformes offshore. Puis, dans la foulée, occupe le pays. Je ne peux pas vous en dire plus, parce que je n’ai vu que les deux premiers épisodes. Si on accepte la prémisse un peu tirée par les cheveux, le début de la série est assez bon. Il y a 18 épisodes à découvrir sur Arte.tv.

"Serviteur du peuple"

Loading...

 

L’autre série dont je voulais vous signaler la disponibilité chez nous, c’est "Serviteur du peuple", la fameuse série qui a lancé la carrière politique de Volodymyr Zelensky, l’actuel président ukrainien. La série raconte l’histoire d’un prof d’histoire dont une vidéo prise à son insu, où il se montre très critique envers les autorités, fait le buzz. Au point d’être élu président. Dans la vraie vie, Volodymyr Zelensky va suivre son double sériel et donc devenir président suite à l’immense succès de la série. Je vous avoue que je n’ai pas vu la série, j’ignore ce qu’elle vaut. Mais elle est disponible légalement en version originale sous-titrée sur arte.tv, je voulais le signaler.

Sur le même sujet

"Miss Marvel", "Barry" et "Planète jurassique" : trois séries de grande qualité

Matin Première

Articles recommandés pour vous