Le 8/9

Arnaud Ducret raconte ses débuts de carrière… en tant que doubleur de films pornos

30 juin 2021 à 14:59Temps de lecture2 min
Par François Saint-Amand

L’acteur français s’est confié sur son étonnant parcours cinématographique sur Europe 1. Avant de connaître une carrière sur grand écran, il a réalisé des doublages pour des films pornographiques. Sara De Paduwa revient sur cette info insolite dans le Zap Télé.

Vous le connaissez pour son rôle dans la série télévisée Parents mode d’emploi ou bien pour ses rôles dans des comédies françaises comme Les Profs ou L’Embarras du choix ou encore pour son interprétation du père de Grégory Lemarchal dans Pourquoi je vis. Avant d’obtenir ses rôles importants, Arnaud Ducret a bien été obligé de commencer par un travail qui n’était pas sous le feu des projecteurs… Il était d’ailleurs même derrière les projecteurs puisqu’il a prêté sa voix à divers doublages, parfois bien surprenants.

"Je doublais tout et tout le monde"

Invité d’Anne Roumanoff dans l’émission Ça fait du bien sur Europe 1, Arnaud Ducret a passé en revue ses débuts de carrière difficiles.

En parallèle de sa formation d’art dramatique aux Cours Florent, le jeune comédien écume les salles parisiennes avec ses sketchs. Il intègre ensuite l’équipe du Morning Live sur M6 et boucle ses fins de mois avec divers petits jobs. "L’après-midi je travaille dans un magasin, le soir dans un restaurant, et de temps en temps, je double des films pornographiques" explique-t-il à l’antenne d’Europe 1.


►►► À lire aussi : "The Voice France", c’est terminé pour Karine Ferri : les raisons de son départ


Anne Roumanoff intriguée par ce dernier petit boulot, n’a pas manqué de l’interroger pour en connaître plus sur ce début de carrière resté jusque-là dans l’ombre. C’est par le biais d’un ami de studio qu’il se retrouve à doubler des films X. "Je doublais tout et tout le monde parce qu’il n’y avait pas de budget. Je faisais tout. Je doublais vocalement, pas physiquement, même si j’aurais pu !" s’amuse-t-il avant de lever le voile sur sa méthode de travail : "T’essaies de suivre la rythmique si je puis dire. Ils ne se prennent pas la tête sur les intrigues de films pornos. Les dialogues, on s’en fout un peu !"

Assumant totalement son parcours, l’acteur âgé désormais de 42 ans se réessaie même à certains bruitages qu’il réalisait à cette période. "À l’époque, il n’y avait pas internet comme maintenant où tout est visible très rapidement sur le net. C’est bête mais il y a plein de doubleurs qui commencent comme cela".

En voilà un qui pourrait aider Michel Polnareff et ses problèmes de correcteur orthographique tendancieux.

© Thomas Samson / AFP

Plus d’infos sur la télévision dans le Zap télé

Pour plus d’informations sur les buzz ou les flops en télévision, suivez le Zap télé dans Le 8/9 tous les jours de la semaine en radio sur VivaCité et en télévision sur La Une.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous