RTBFPasser au contenu

Regions

ArcelorMittal: les travailleurs se mobilisent devant le haut-fourneau d'Ougrée

Plusieurs dizaines de travailleurs ont manifesté leur mécontentement ce mercredi matin devant le haut-fourneau d’Ougrée (illustration).
19 sept. 2012 à 07:441 min
Par OPPENS Xavier Van

C'est la direction d'ArcelorMittal qui a décidé de refroidir les cowpers du haut-fourneau d'Ougrée. Cela s'est fait en toute transparence dit-elle. Un an après le début de la procédure Renault, l'objectif c'est clairement d'avancer, de poser des actes concrets dans la fermeture du chaud.

Pour les syndicats qui s'accrochent à un plan de relance alternatif, c'est évidemment difficile à avaler. D'où l'action menée ce mercredi, qui a rendu le refroidissement impossible à la veille de la conciliation. "L'objectif est très clair" explique Jean-Luc Lallemand, de la FGTB. "C'est de demander et peut-être même d'imposer à la direction d'ArcelorMittal le respect d'un accord. L'accord, il était qu'on ne touche pas et qu'on ne mette surtout pas en péril les installations qui sont programmées à l'arrêt avant la finalité du business plan. Or, force est de constater que la direction a décidé de manière unilatérale d'anticiper ces arrêts".

La direction a regretté l'action menée par les travailleurs car pour elle, le refroidissement des cowpers est une mesure nécessaire pour réduire les coûts de la mise sous cocon de la phase liquide. En outre, si elle est effectuée dans les règles de l'art, l'opération n'endommagerait en rien dit-elle le haut-fourneau. Mais là-dessus non plus les syndicats ne sont pas d'accord. Place à présent à la conciliation.

 

J. Crémers

Sur le même sujet

28 sept. 2012 à 04:26
1 min
25 sept. 2012 à 19:35
1 min

Articles recommandés pour vous