RTBFPasser au contenu

Regions

ArcelorMittal: les syndicats dénoncent l'ultimatum lancé par la direction

La sidérurgie liégeoise connaît à nouveau une sorte de surchauffe sociale.
17 janv. 2013 à 13:401 min
Par Caroline Adam

La menace est claire et nette. Elle est contenue dans un courrier d'ArcelorMittal daté de mercredi. Faute d'une signature lundi des conventions collectives qui traduisent en actes officiels l'accord social de novembre dernier, la direction ne s'estime plus tenue par ses engagements. Autrement dit, les 314 ouvriers et employés en âge de prépensions seraient purement et simplement envoyés au chômage, sans complément de l'employeur.

Les syndicats viennent de répondre par une fin de non recevoir. Ils rappellent que le groupe ArcelorMittal s'est engagé à négocier un plan industriel, un plan d'investissement pour sauver ce qui peut encore l'être dans le bassin sidérurgique liégeois. La promesse a été faite en conciliation, parfois même en présence de représentants du gouvernement wallon. Depuis décembre, elle n'a plus été suivie de la moindre séance de discussion. Le front commun se dit ouvert au dialogue pour autant que le groupe ArcelorMittal respecte la parole donnée.

C'est donc apparemment une partie de bras de fer qui s'annonce. Le ministre de l'économie pourrait prendre l'initiative de convoquer une réunion tripartite mais dans ce dossier, la confiance est un vestige du passé.

 

M. Gretry

Sur le même sujet

25 janv. 2013 à 11:57
1 min
24 janv. 2013 à 12:54
5 min

Articles recommandés pour vous