RTBFPasser au contenu
Rechercher

Politique

Après ses positions climatosceptiques, le bourgmestre MR de Wezembeek-Oppem se dit "contre le droit à l’avortement libre", que dit son parti?

Wezembeek-Oppem : peut-on être climatosceptique dans la sphère privée et bourgmestre élu MR ?
27 juin 2022 à 09:31 - mise à jour 27 juin 2022 à 12:45Temps de lecture2 min
Par Xavier Lambert

"Je suis contre le droit à l’avortement libre": interrogé par nos confrères de la Libre sur le partage d’une opinion qui qualifiait de "magistral" l’arrêt de la Cour Suprême abolissant le droit des Américaines à avorter, Frédéric Petit, bourgmestre MR de Wezembeek-Oppem, persiste et signe. A l’inverse des instances de son parti, il se félicite de la décision de justice aux Etats-Unis : Je suis opposé à l’avortement libre, sauf pour des raisons thérapeutiques, par exemple si on sait que l’enfant n’aura qu’une espérance de vie de quelques heures", explique-t-il, se déclarant "extrêmement réticent à une loi qui autorise l’avortement sans nuance”.

Droit à l'avortement : un droit acquis en Belgique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Depuis ce dimanche, l’affaire fait des remous au MR même si on a toujours prôné au sein du mouvement une certaine "liberté de conscience" sur les questions éthiques.  “Je m’exprime à titre personnel, et pas au nom du MR. Et au sein du parti, il y a toujours eu la possibilité d’avoir un point de vue personnel sur les sujets éthiques tels que l’avortement. J’espère que c’est toujours d’actualité" rappelle le bourgmestre à La Libre Belgique.

Reste que l’opinion choque au sein et en dehors du MR, au point que certains politiques ont réclamé une réaction des instances du parti, comme la députée DéFi Sophie Rohony, ou le président du PS Paul Magnette :

Loading...
Loading...

"Depuis 1962, la liberté de vote est la règle sur ces questions. Par ailleurs, c’est une opinion et non un délit" a rappelé Georges-Louis-Bouchez, qui sous-entend donc qu’il n’y aura pas de sanction : "Il est libre et responsable de ses propos qui n’engagent que lui."

Loading...
Loading...

Cela n’a pas empêché des membres du MR de réclamer eux-mêmes une réaction, comme l’ont fait Denis Ducarme et Olivier Destrebecq : "Un simple recadrage ne peut être à la hauteur de l’insulte faite aux femmes qui doivent garder ce choix" estime ce dernier.

Tandis que Denis Ducarme a tranché à nos confrères de La Libre : "Tant que je serai député, jamais M. Petit ne sera parlementaire MR. Je ne pourrais pas l’accepter".

 

Loading...

Jusqu’ici, c’était son scepticisme vis-à-vis du réchauffement climatique que Frédéric Petit, le bourgmestre MR de la commune de Wezembeek-Oppem exprimait sur son mur Facebook. Sans être "recadré" par les instances du parti, malgré la politique claire et ambitieuse du MR en la matière.

"Facebook est un réseau social privé et je m’y exprime à titre personnel" était déjà la ligne de défense de l’élu MR lorque nous l’avions contacté à ce sujet… avant de supprimer les posts où il exposait sa vision du réchauffement climatique.

Sur le même sujet

Droit à l’IVG aux États-Unis : un juge suspend temporairement l’interdiction d’avorter au Texas

Monde Amérique du Nord

IVG, comme interruption volontaire de gouverner ?

Belgique

Articles recommandés pour vous