Icône représentant un article video.

Tour de France

Après Roland-Garros, le Tour de France arrêté quelques minutes par des activistes en faveur du climat

Le Tour de France arrêté quelques minutes par des activistes en faveur du climat

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le Tour de France a été perturbé par des activistes en faveur du climat ce mardi à l’occasion de la dixième épreuve. Les coureurs rallient aujourd’hui Morzine les portes du soleil à Megève sur 148,1 kilomètres mais ils ont été interrompus à un peu plus de 35 kilomètres de l’arrivée par des manifestants sur la route. Leur revendication était d’ordre climatique, tout comme lors de l’interruption de la rencontre entre Casper Ruud et Marin Cilic lors du dernier Roland-Garros. À ce moment-là, il restait 1028 jours à la terre avant une situation irréversible selon les rapports du GIEC et c’était indiqué sur le t-shirt de la manifestante qui s’était accroché au filet. Cette fois, parmi des fumigènes rouges qui attiraient l’attention, certains manifestants étaient vêtus d’un t-shirt avec le chiffre 989 pour la même raison. 

La course a été neutralisée et un nouveau départ a été donné avec les écarts enregistrés au moment de l’arrêt, a annoncé la direction de course. 

Le coureur de tête, l'Italien Alberto Bettiol (EF Education), a pu franchir ce barrage formé par des manifestants, apparemment une demi-douzaine de personnes assises sur la route, à travers un rideau de fumigènes. Bettiol a été arrêté quelques instants plus tard pour pouvoir respecter les écarts, qui étaient de l'ordre de vingt secondes sur les 24 poursuivants et près de sept minutes et demie sur le peloton.

Un groupe d'activistes pro-climat, appelée "dernière rénovation", a revendiqué l'opération sur les réseaux sociaux.

1028 jours à Roland-Garros

Loading...

Articles recommandés pour vous