RTBFPasser au contenu

Régions Brabant wallon

Après le bicentenaire, les agriculteurs reprennent possession de leurs terres

Après le bicentenaire, les agriculteurs reprennent possession de leurs terres
01 juil. 2015 à 13:58 - mise à jour 01 juil. 2015 à 14:211 min
Par Hugues Van Peel

Deux semaines après le bicentenaire de la bataille de Waterloo, les organisateurs sont toujours occupés à démonter les infrastructures qui ont accueilli le public des reconstitutions: tribunes, tentes VIP, sanitaires et plaques de métal installées dans les champs pour faciliter le passage des spectateurs et des services de secours. Il y en a sans doute encore pour une semaine de travail.

Quelque 100 hectares de terres agricoles ont été utilisés pour cet événement exceptionnel. Les propriétaires ont été contactés dès la fin de l’été dernier. "Ils ont bien collaboré, explique Etienne Claude, directeur de l’ASBL Bataille de Waterloo 1815. Ils ont accepté de semer de l’herbe pour les parkings et d’utiliser des semences similaires à celles de l’époque pour le champ de bataille, avec un pourtour en herbe qui permettait de placer les tribunes plus facilement". Pour la mise à disposition des champs, l’ASBL a payé des indemnités pour un montant qui avoisine les 100 000 euros.

Dans quelques jours, les agriculteurs reprendront possession de leurs terres. "Sur les 30 hectares que j'ai loués pour les combats, il reste un bon tiers de blé, on ne va quand même pas le gaspiller, je vais essayer de le récolter, explique Paul Van Achter, agriculteur et propriétaire d’une grande partie des terrains utilisés pour le bicentenaire. Pour l’herbe, on pourra peut-être encore faire une coupe ou deux, on verra en fonction de la météo".

Avant de rendre les terres, les organisateurs les ont ratissées pour ramasser les déchets. Il ne restera plus qu’à les inspecter au détecteur de métaux, pour éviter les mauvaises surprises au passage des machines agricoles.

Articles recommandés pour vous