RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Namur

Après la sécheresse, Dinant redoute les orages cette semaine

Il y a un an Dinant avait subi de gros dégâts après des inondations par ruissellement.
16 août 2022 à 16:50Temps de lecture1 min
Par Louis Matagne et Serge Otthiers

Elle devrait arriver mardi soir ou mercredi après midi. La pluie est espérée par de nombreux jardiniers ou agriculteurs. Mais après un été chaud et (très) sec, si elle est trop abondante elle pourrait provoquer par endroits des inondations par ruissellements. A Dinant on veut éviter de revivre les terribles inondations de l’été 2021. "Je suis inquiet et en permanence sur le qui-vive", explique l’échevin des travaux à Dinant, Robert Closset. "Le 5 juin, il y avait déjà eu des petites pluies et le terrain était déjà assez sec. On voyait le ruissellement qui descendait, ce qui m’a fait un peu peur". Depuis la sécheresse a empiré, mais la ville fait tout son possible pour limiter les risques, notamment ces derniers quinze jours. "Nous avons tout d’abord coupé la végétation dans les fossés pour éviter qu’elle n’obstrue le passage des eaux, on a demandé aussi à la Wallonie de venir déboucher les avaloirs des routes régionales. Pour les routes communales, c’est évidemment la commune qui doit le faire, mais pour les routes régionales c’est à la Région de s’en charger. Ce qu’elle a fait. Elle a fait appel à une société privée, et pendant plus d’une semaine je les ai vus parcourir les rues de Dinant et de ses villages pour nettoyer au maximum ces avaloirs".

Le pertuis qui collecte les eaux sur les hauteurs de Bouvignes a été dégagé et nettoyé en profondeur.
Le pertuis qui collecte les eaux sur les hauteurs de Bouvignes a été dégagé et nettoyé en profondeur. Louis Matagne

30.000 euros de travaux en deux semaines

Particulièrement touché pendant l’été 2021, le village de Bouvignes-sur-Meuse a fait l’objet d’une attention toute particulière. Notamment le pertuis qui recueille les eaux venues des hauteurs de la vallée. "Ici arrive toutes les eaux du plateau de Sommière et du nouveau quartier de Wespin," précise Robert Closset. "Toutes les eaux de ruissellement se jettent dans le pertuis. Et tout ça se rejoint dans les hauteurs de Bouvignes. Il a fallu nettoyer le pertuis sur une profondeur de 6 mètres. Pour pouvoir récupérer le maximum de place pour l’écoulement de l’eau". Des travaux qui ont coûté 30 mille euros à la ville de Dinant. Reste à voir où les orages éclateront ces prochains jours, et quelle quantité d’eau sera déversée. A Dinant plus qu’ailleurs, on croise les doigts.

L’échevin Robert Closset s’est assuré que les avaloirs ont été nettoyés et dégagés.
L’échevin Robert Closset s’est assuré que les avaloirs ont été nettoyés et dégagés. Louis Matagne

Sur le même thème : Extrait JT (15/08/22)

Sur le même sujet

Une partie du pays placée sous alerte jaune aux orages, des averses localement intenses attendues

Météo

Intempéries : la France se prépare à une série de violents orages

Monde

Articles recommandés pour vous