RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

Après avoir été infecté par le Covid-19, faut-il être suivi par un cardiologue ?

22 févr. 2022 à 16:00Temps de lecture3 min
Par Sophie Businaro

Dans le cadre de la pandémie de Coronavirus, une étude a été réalisée et il en ressort que les personnes qui ont contracté le Coronavirus ont un risque de développer des troubles cardio-vasculaires augmenté de 55% dans l'année qui suit. Le point avec Leïla Belkhir, infectiologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc.

Les personnes qui ont contracté le Coronavirus ont un risque de développer des troubles cardio-vasculaires augmenté de 55 % dans l’année qui suit ; ce sont les chiffres qui ressortent d’une étude américaine publiée dans Nature Medicine et révélée par Le Monde. L’étude a été menée sur près de 153.760 personnes infectées au coronavirus entre mars 2020 et janvier 2021, ayant survécu aux 30 premiers jours de la maladie. Les troubles observés sont de tous types : anomalie du rythme cardiaque (arythmies), caillots sanguins (thromboses), embolies pulmonaires, accident vasculaire cérébral (AVC)…

Leïla Belkhir, infectiologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc, est intervenue à ce sujet dans "La Grande Forme" : "On a su très rapidement qu'en phase aigue du Covid, on peut avoir d'emblée des complications cardiovasculaires. Mais cette étude est intéressante car elle a comparé plus de 153 000 personnes infectées avec le Covid et ce même groupe a été comparé à plus de 5 millions de personnes qui - durant la même période - n'ont pas fait de Covid. Et ils ont repris des données de patients datant de 2017 afin d'objectiver le fait que chez les patients qui l'ont développé et qui ont survécu dans les 30 jours, beaucoup de personnes ont vu les risques cardiovasculaires augmenter : plus d'AVC, d'AIT, d'infarctus, de myocardite, d'embolie pulmonaire, etc. Le tout chez des patients qui, à la base, n'avaient pas de risque cardiovasculaire, et ça c'est assez interpellant. On voit que le Covid-19 peut induire des complications beaucoup plus tardivement par rapport à la maladie initiale."

Le risque est également présent chez les personnes ayant eu des symptômes légers !

"Ce qui est aussi interpelant, c'est qu'on pourrait croire que ça n'arrive que chez les personnes qui ont été hospitalisées mais ce n'est pas le cas ! Le risque est évidemment plus important pour les personnes qui ont été atteintes sévèrement mais le risque est également présent chez les personnes qui ont eu des symptômes légers" souligne Leïla Belkhir.

Deux fois plus de risques de troubles cardio-vasculaires après une infection au coronavirus

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Suivi nécessaire chez un cardiologue ?

Notre experte ajoute que "la majorité des patients sont des hommes, principalement blancs, avec une moyenne d'âge de +-60 ans, ça fait partie des limitations donc ça n'est pas le reflet de toute la population. Le message à transmettre est qu'il y a quand même un facteur de risque cardiovasculaire majoré. Mais si vous ressentez une douleur peu habituelle, des palpitations ou quelque chose d'anormal, il faut impérativement consulter !"

Par ailleurs, à l'heure actuelle, il n'est pas possible de savoir si le fait de l'avoir fait deux fois double le risque, surtout qu'on ne sait même pas exactement expliquer pourquoi ce virus engendre autant de risques cardiovasculaires, les hypothèses sont nombreuses : "Certaines personnes qui ont fait le Covid, continuent à avoir des troubles et des pathologies 6 mois, un an voire deux ans plus tard. Donc on le sait clairement : il y a un impact sur la santé de certaines personne touchées par un Covid-long mais les tableaux cliniques sont assez variés, beaucoup d'études sont réalisées à ce sujet mais les traitements se font au cas par cas..." conclut Leïla Belkhir.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast telles que : Pocket Casts, Podcast addict, Google Podcast ou encore Apple Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

Comment se dépasser et augmenter sa confiance en soi grâce au sport ?

La Grande Forme

Cholestérol : comment éviter un taux trop élevé dans le sang ?

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous