RTBFPasser au contenu

AR Hainaut

Apprenons à bien trier les papiers et cartons

Apprenons à bien trier les papiers et cartons

Vivre Ici Hainaut

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Malgré l’aire numérique, les Belges produisent encore énormément ce type de déchets.

Heureusement, ces déchets sont recyclables. Belinda Demattia, chargée de communication de l'intercommunale hennuyère Hygea, explique à Philippe Jauniaux qu'avec 1,2 tonne de papiers usagés, on peut faire 1 tonne de papier recyclé. Encore faut-il qu’ils soient jetés au bon endroit pour suivre la filière de recyclage…

© Tous droits réservés

Comment faire pour que ces kilos de papier-cartons soient recyclés ?

Il existe deux possibilités : la collecte en porte-à-porte ou le recyparc.

Pour la collecte en porte-à-porte, il faut évidemment respecter les dates prévues dans le calendrier de collecte. On les place devant chez soi soit en vrac soit dans le conteneur prévu à cet effet selon les règles en vigueur au sein de la commune dans laquelle on habite.

Pour les papiers-cartons présentés en vrac, il est important de bien les ficeler avec une corde naturelle (pas de fil de fer, ni de corde en plastique) avant de les déposer à la collecte. De cette manière, ils ne risquent pas de s’envoler dans tout le quartier, de salir nos rues et de polluer et ils seront plus faciles à emporter par les collecteurs.

Concrètement que peut-on y mettre ?

  • Les papiers, feuilles, revues, magazines et journaux 
  • Les livres et cahiers 
  • Les dépliants publicitaires 
  • Les sacs en papier 
  • Les caisses et boîtes en carton

Sont interdits :

  • Le papier et le carton souillé de gras 
  • Le papier-peint 
  • Les sachets et le papier en aluminium 
  • Le papier cellophane qui entoure souvent les publicités 
  • Les films plastique des imprimés 
  • La frigolite

Attention aux intruson en retrouve régulièrement (près de 5%). Cela peut sembler peu mais cela a un impact énorme car les lots de papiers-cartons qui comportent des intrus sont entièrement déclassés donc cela veut dire que le contenu du camion est refusé par l’entreprise en charge du recyclage.

© Tous droits réservés

Le recyclage du papier-cartons peut-il se faire indéfiniment ?

La vie d’une boîte en carton n’est pas infinie. La qualité du matériau diminue après chaque traitement. En moyenne, les fibres peuvent être réutilisées cinq à sept fois. Il est donc important d’être attentif à limiter sa production de papier et carton. Ils sont souvent jetés après une utilisation de quelques minutes. Il faut savoir qu’il faut 2 à 3 tonnes de bois pour fabriquer une tonne de papier classique…

Que  faire pour limiter sa production de papiers-cartons ?

  • Pour rappel, une feuille dispose toujours de deux côtés, utilisez-les ! Servez-vous du verso comme brouillon ou pour établir votre liste de courses.
  • Pensez également à configurer votre imprimante recto/verso ou à imprimer 2 pages par feuille A4.
  • Si vous possédez un ordinateur, n’imprimez que si cela s’avère nécessaire et maximisez l’emploi de vos logiciels informatiques en utilisant vos agendas et blocs-notes électroniques ainsi qu’une clé USB pour emporter vos documents. 3/4 des documents imprimés finissent à la poubelle sans avoir été exploités.
  • Il est possible de refuser les pubs en apposant sur sa boîte-aux-lettres l’autocollant " Stop Pub ". On peut le commander gratuitement via le numéro vert de la Wallonie : 1718.
  • On peut également demander de recevoir les factures par e-mail plutôt que par courrier, la plupart des organismes le proposent ou certains le font même d’office.
  • Optez pour des abonnements électroniques de votre journal ou magazine préféré. Cette version électronique sera bien souvent moins chère et plus facile à archiver. Plus besoin d’entasser des piles de magazines que l’on souhaite conserver.

Et le papier recyclé ?

L’objectif zéro déchet de papier peut être pour certains difficile à atteindre. Il est donc important d’au moins sélectionner un papier respectueux de l’environnement. Optez pour un papier fabriqué à base de fibres recyclées ou, si cela n’est pas possible, choisissez un papier labellisé FSC (Forest Stewardship Council). Ce label garantit une gestion durable des forêts.

© Tous droits réservés

Articles recommandés pour vous