RTBFPasser au contenu

Regions Namur

Appel à témoins concernant une tentative de meurtre à Éghezée

Portrait-robot de l’homme qui a déposé la victime d’une tentative de meurtre à Eghezée devant une caserne de pompiers.

La police fédérale a lancé mercredi, à la demande du juge d’instruction de Namur, un appel à témoins concernant une tentative de meurtre à Éghezée en province de Namur.

Le mardi 4 janvier 2022, un homme de 55 ans, blessé par arme à feu, avait été déposé par deux individus devant la caserne des pompiers d’Éghezée. "Pourquoi l’avoir déposé devant la caserne des pompiers ? On présume que c’est pour favoriser des soins, mais ce n’est qu’une hypothèse de travail" détaille le substitut du procureur du Roi de Namur, Etienne Gaublomme. "D’autant plus que la victime dit ne se souvenir de rien, ce qui n’aide pas beaucoup".

Ces personnes se déplaçaient à bord d’un véhicule de teinte foncée immatriculé en Allemagne, qui était escorté par un autre véhicule de couleur rouge. Un portrait-robot de l’un des deux individus a pu être réalisé. Il est âgé entre 30 et 35 ans, mesure environ 1m80, a les cheveux foncés et une barbe. "On a pu réaliser un portrait-robot de l’individu qui dépose la victime devant la caserne de pompiers. Si on parvient à identifier cette personne, on pourra peut-être l’entendre et comprendre ce qui s’est passé. Le but c’est de comprendre ce qui s’est passé puisque la victime dit ne se souvenir de rien".

Portrait-robot de l’homme qui a déposé la victime d’une tentative de meurtre à Eghezée devant une caserne de pompiers.
Portrait-robot de l’homme qui a déposé la victime d’une tentative de meurtre à Eghezée devant une caserne de pompiers. Police fédérale

La victime restera tétraplégique à la suite de ses blessures. Elle est de nationalité albanaise et est âgée de 55 ans. Elle fréquentait régulièrement la place de la Vaillance à Anderlecht et la chaussée de Waterloo à Saint-Gilles.

Il est demandé aux personnes qui auraient été témoins de ce fait ou qui auraient des informations sur celui-ci de prendre contact avec les services de police, par mail (avisderecherche@police.belgium.eu) ou via le numéro gratuit 0800/30.300. La discrétion est assurée.

Articles recommandés pour vous