Tennis

Anvers – Gilles-Arnaud Bailly : "C’est incroyable, je regardais récemment un match de David Goffin en cachette, à l’école, et là je vais jouer contre lui"

Gilles-Arnaud Bailly au tournoi d’Anvers

© Tous droits réservés

Gilles-Arnaud Bailly n’oubliera jamais cette soirée du 18 octobre 2022, celle de son tout premier match dans un tournoi ATP. Le jeune espoir du tennis belge vit un rêve éveillé : à 17 ans, il va rencontrer l’une de ses idoles, David Goffin, au premier tour du tournoi d’Anvers.

Les organisateurs de cet European Open lui ont filé une invitation, pour le récompenser de son excellente année chez les juniors. Il a atteint les finales de deux tournois du Grand Chelem, Roland-Garros et l’US Open, et il est devenu numéro deux mondial. Ils l’ont également mis en l’honneur, en lui permettait d’effectuer le tirage au sort du tableau. "Je souhaitais tomber sur David ou sur Andy Murray (ndlr : finalement absent). J’aime le style de David, c’est un peu le même que le mien. J’aime le regarder jouer. Alors, l’affronter, c’est super."

Il y a un petit mois, il avait fait la connaissance du champion belge, à l’occasion de la semaine de Coupe Davis, à Hambourg. La Fédération Belge de Tennis l’avait invité, ainsi qu’un autre jeune, Alexander Blockx, à partager le quotidien de l’équipe, pour leur offrir une bonne dose d’expérience du haut niveau. "J’ai pu échanger quelques balles avec lui, et lui poser plein de questions. Je lui ai surtout demandé comment il fallait gérer les moments où on se sent un peu moins bien, et comment il fallait aborder le prochain match, après une défaite".

Il ne se doutait pas que quelques semaines plus tard, il aurait l’occasion de croiser à nouveau celui qu’il admire tant, en compétition cette fois-ci. "Je sais que je ne serai évidemment pas du tout le favori, mais quand je monte sur le terrain, je pense toujours que la victoire est possible. Je vais tout donner, et essayer d’en profiter. Je ressens beaucoup d’excitation, avant cette rencontre. Je n’ai pas peur, parce que je n’ai rien à perdre. Je pense que je serai un peu nerveux, au moment d’arriver sur le court, parce qu’il y aura du public, et que je vivrai une nouvelle expérience. Mais cela va aller, quand le match va commencer."

Si vous êtes le prof d’histoire de Gilles-Arnaud Bailly, ne lisez pas ce qui suit…

Après sa finale à New York, après son séjour en Allemagne, Gilles-Arnaud Bailly avait repris le chemin de l’école. Il est en dernière année de secondaire, et il suit un enseignement "traditionnel", pas un sport-étude. Mais le tennis est bien sûr très présent, après les cours. Et même pendant, en fait… "Il y a deux semaines, David Goffin, qui est mon idole, a joué contre Carlos Alcaraz, le numéro un mondial, un autre joueur que j’aime beaucoup. Je ne pouvais pas rater cela. J’ai réussi à suivre le match sur mon portable, pendant le cours d’histoire. Et le professeur n’a rien remarqué. J’ai réussi à ne pas montrer ma satisfaction, quand David a gagné. Allez, pour une fois, je pouvais faire ça (rires)…"

Des matches de David Goffin, le jeune homme en a déjà beaucoup regardés. "Je me souviens que quand il était top 10 mondial, c’était incroyable de le voir au Masters. Et je le suivais toujours à la télévision, quand il jouait en Coupe Davis. Je pense que son coup préféré, c’est le revers, comme moi. Il arrive à prendre la balle tellement tôt. J’essaye de faire la même chose, de le copier un peu, et de m’améliorer."

Nul doute qu’il apprendra encore beaucoup, ce mardi soir, à la Lotto Arena d’Anvers. Il y a quelques mois, Gilles-Arnaud Bailly ne s’imaginait pas vivre de tels moments, à dix-sept ans seulement. "Je ne réalise pas encore tout à fait ce qui m’arrive cette saison. L’année dernière a été compliquée, avec le Covid. Et là, avoir joué deux finales en Grand Chelem, et me retrouver dans le tableau à Anvers contre David, c’est incroyable. Mais je sais que je ne suis encore nulle part dans ma carrière, et que j’ai encore un long chemin à parcourir."

Le match entre Gilles-Arnaud Bailly et David Goffin sera à suivre sur Tipik, ce mardi soir, à 19h ou un peu plus tard.

Finale Junior Garçons : GA.Bailly - G.Debru (14)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Gilles-Arnaud Bailly après sa finale juniors : "Parfois, c'est mieux de perdre pour s'améliorer"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous