RTBFPasser au contenu

Regions

Anvers: B. De Wever accueille le couple royal avec une cravate à lions

Anvers: B. De Wever accueille le couple royal avec une cravate à lions
27 sept. 2013 à 15:04 - mise à jour 27 sept. 2013 à 18:163 min
Par Belga News

Les médias étaient présents en nombre à l'arrivée du président de la N-VA et bourgmestre d'Anvers, qui arborait une cravate parsemée de lions jaunes sur fond noir. "C'est la cravate qui va avec mon costume gris", a-t-il répondu aux journalistes qui l'interpellaient à ce sujet. Quelques centaines de badauds portant les couleurs belges l'ont parfois hué ou accueilli avec des "Leve België" (Vive la Belgique). "Bah, les militants d'extrême-droite m'ont aussi hué quand je suis passé devant eux", a-t-il relativisé.

Il avait assuré qu'il veillerait à ce que tout se déroule bien durant la visite des souverains, alors que lui est un républicain convaincu.

Les militants nationalistes du Voorpost étaient présents, quelques dizaines d'entre eux scandant "België Barst" ou "Vlaanderen Republiek". Comme à Louvain et à Hasselt, une zone leur a été spécifiquement réservée près du lieu d'arrivée des souverains, et une seconde un peu plus loin. "Ils sont libres d'exprimer leurs idées, comme tout le monde", a expliqué Pierre-Emmanuel De Bauw, le directeur de la communication du palais.

Centre antidopage

Le couple royal est arrivé peu avant 17h00 au Museum aan de stroom (MAS) pour la première partie de la visite. Il n'a a pas été accueilli à l'hôtel de Ville d'Anvers, la Grand Place étant occupée par les festivités liées au championnat de trial. "Cette manifestation sportive était prévue depuis longtemps et l'hôtel de Ville sert de centre antidopage et de vestiaires", a expliqué Bart De Wever aux souverains dans son discours de bienvenue.

La reine Mathilde portait une robe fourreau dans les tons verts dessinée par Dries Van Noten et un bibi bleu canard Fabienne Delvigne.

Après les discours de bienvenue et la signature du livre d'or, Philippe et Mathilde ont reçu une photo, prise en 1935, de celui qui était encore le prince Baudouin. Ils ont également reçu le catalogue d'une exposition visible au MAS actuellement.

Le couple a ensuite participé à un dîner de travail avec une dizaine d'Anversois sur le thème "culture et esprit d'entreprise dans une ville cosmopolite". "Ces dîners permettent aux souverains de se faire une idée des centres d'intérêt et des préoccupations des gens, ils ont jusqu'ici beaucoup apprécié ces moments", a commenté Pierre-Emmanuel De Bauw.

"België Barst" et  "Leve België"

Des militants nationalistes du Voorpost ont réussi à sortir de la zone qui leur était réservée sur le parcours du bain de foule du roi Philippe et de la reine Mathilde, entre le Museum aan de stroom (MAS) et le musée Red Star Line. Le couple royal a continué son chemin en saluant les badauds, mais l'incident a provoqué quelque flottement et tension.

Une zone spécifique avait été prévue pour les militants nationalistes du Voorpost et du Vlaams Belang le long du parcours. En attendant le couple royal, des tensions avaient déjà surgi entre eux et les militants pour l'unité de la Belgique, postés en face. Le chef de file Vlaams Belang à Anvers Filip Dewinter était présent.

Le Roi et la Reine ont pris le temps de saluer les nombreux enfants et citoyens venus les attendre à leur sortie du MAS. Alors qu'ils traversaient le pont reliant "Het Eiland" (l'île) à la terre ferme, les cris des militants ont redoublé de vigueur. Le couple devait passer entre les "België Barst", "Delphine Koningin" (Delphine reine) d'un côté et "Leve de koning" (vive le roi) et "Leve België" (vive la Belgique) de l'autre.

Des manifestants nationalistes ont alors tenté de sortir de la zone réservée, se heurtant aux policiers qui les encadraient. Certains ont réussi à s'éclipser et se sont postés plus loin sur le parcours. Le couple royal est resté imperturbable.

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont dévoilé une plaque commémorative lors de l'inauguration officielle du musée Red Star Line, consacré à l'immigration vers les Etats-Unis et qui doit ouvrir samedi au grand public.

Le ministre-président flamand Kris Peeters assistait à la cérémonie, de même que la gouverneure de la province d'Anvers Cathy Berx, le bourgmestre d'Anvers Bart De Wever et la styliste d'origine belge Diane von Furstenberg.

Le musée retrace l'histoire des migrants, partis d'Anvers pour une vie meilleure à New York avec la compagnie Red Star Line.

Après les discours d'ouverture et l'inauguration officielle du musée, le couple royal a bénéficié d'une courte visite en avant-première d'une des salles du musée.

D'après Belga

Bilan joyeuse entrée à Anvers

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Joyeuse entrée à Anvers: direct

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Red star line museum

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous