Anuna De Wever menacée sur Facebook, sa mère porte plainte

Climat : Anuna De Wever répond aux critiques de Bart De Wever

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

31 janv. 2019 à 10:11 - mise à jour 31 janv. 2019 à 10:11Temps de lecture2 min
Par RTBF

La jeune flamande Anuna De Wever à la base du mouvement « Youth For Climate » en Belgique a été la cible de menaces dans un commentaire sur Facebook. Sa mère, Katrien Van der Heyden, a décidé de porter plainte auprès de la police.

C’est sous les commentaires d’un post du magazine flamand Humo, qui consacrait sa couverture à Anuna De Wever et à sa sœur jumelle Luka que le commentaire est apparu. Alors qu’un premier internaute réagit au fait qu’il « y en a deux », un second répond à travers une métaphore un peu spéciale : « Gelukkig heeft een tweeloop twee lopen ».


►►► À lire aussi : Anuna De Wever et Adélaïde Charlier : deux jeunes à la tête du combat pour le climat

Anuna De Wever menacée, sa mère porte plainte
Anuna De Wever menacée, sa mère porte plainte © Tous droits réservés

Un canon double pour les empêcher de marcher

Difficile de traduire littéralement cette phrase, mais la personne fait clairement un rapprochement entre le fait d’avoir un « fusil à canon double » et les deux sœurs en balade. Ce qui pourrait se comprendre comme : « J’ai un fusil à canon double qui peut les empêcher de se balader ». Une menace à laquelle Anuna a réagi au micro de la chaîne flamande VTM ce mercredi. « Je trouve ça dommage naturellement. J’essaie de ne pas m’en préoccuper, mais je trouve ça dommage qu’il y ait autant de haine contre un mouvement citoyen qui se lève pour le climat », a-t-elle déclaré.

La mère d’Anuna porte plainte

Mais du côté de sa mère, Katrien Van der Heyden, pas question de laisser passer ce commentaire : pour elle il s’agit bien d’une menace. La maman d’Anuna est donc allée porter plainte auprès de la police pour menaces envers ses filles. C’est ce qu’elle a dit sur Facebook avant d’accorder une interview à VTM chez elle. Katrien Van der Heyden est claire : « C’est une menace de mort, un point c’est tout ! Il y a une grosse différence entre être en colère et dire : 'Va mourir !' et dire : 'Je vais venir te tuer' », explique-t-elle. Selon la mère d’Anuna, la phrase est clairement une menace puisque la personne entend bien « avoir un fusil ». Katrien Van der Heyden insiste enfin sur « l’importance d’envoyer un message clair, de mettre des limites et de montrer que ce n’est pas ok de communiquer comme cela ».

Le commentaire était apparu mardi sur la page Facebook du magazine Humo qui publiait une interview de Anuna De Wever et de sa sœur jumelle, mettant en avant l’existence de cette sœur jusqu’ici peu médiatisée. Récemment, Anuna De Wever s’est retrouvée sous les feux des projecteurs suite à son implication dans le mouvement « Youth For Climate » qui organise une grève scolaire tous les jeudis depuis début janvier pour demander plus d’action politique sur la question du réchauffement climatique. Ce jeudi encore, Anuna est à Bruxelles pour tenter de faire bouger les politiques avec une importante mobilisation des jeunes étudiants à travers tout le pays.

A lire aussi ►►►
 Lutte pour le climat et genre fluide : Anuna De Wever est-elle l’icône d’une génération ?

Loading...

Articles recommandés pour vous