RTBFPasser au contenu

La Une

Anne Marivin se confie sur les coulisses de la série "Rebecca"

Anne Marivin dans "Rebecca"
30 nov. 2021 à 07:00 - mise à jour 07 déc. 2021 à 10:213 min
Par Noémie Jadoulle

Héroïne de la série Rebecca, l'actrice s'est d'abord fait connaître du grand public grâce à plusieurs comédies. Depuis plusieurs années, elle rompt avec cette image de grande rigolote en s'affirmant dans des fictions plus dramatiques.

Les deux derniers épisodes de Rebecca sont à voir mardi 7 décembre à 20h30 sur La Une.

Tandis qu'elle poursuit un criminel avec acharnement, la flic Rebecca est perturbée par des pertes de mémoire. Et lorsqu’une des victimes s’avère être la maîtresse de son mari, la voilà qui se retrouve directement impliquée : pourquoi était-elle la seule à savoir où se trouvait le cadavre de cette femme ? Est-ce le serial killer qui l’a tuée … ou bien est-ce elle, au cours d’un de ces black-out ? En charge d'une enquête dans laquelle elle est peut-être coupable, Rebecca joue à un jeu extrêmement dangereux… Pour interpréter ce personnage résolument complexe, la production de cette mini-série française s'est tournée vers la comédienne Anne Marivin. 

Anne Marivin dans "Rebecca"
Anne Marivin dans "Rebecca" 2020/TF1

De la comédie au thriller

Après avoir enchaîné plusieurs petits rôles anecdotiques (notamment dans Chouchou et Podium), Anne Marivin rencontre le succès grâce au rôle d'Annabelle Deconninck dans la comédie devenue culte Bienvenue chez les Ch'tis de et avec Dany Boon. Après ce succès commercial, elle enchaîne les films du genre tels quel Envoyés très spéciaux, Le Coach et Incognito. Elle fait également partie du casting 5 étoiles du film Les Petits Mouchoirs de Guillaume Canet et joue face à Ramzy Bedia dans la comédie romantique Il reste du jambon ?.

C'est en 2011 qu'elle s'essaie pour la première fois au drame en tenant le premier rôle de Tu seras mon fils. Elle bifurque ensuite dans un genre plus terrifiant avec le thriller psychologique Crawl et le film d'horreur Aux yeux des vivants. Par la suite, la comédienne jongle avec les styles en jouant aussi bien des rôles légers (comme dans Raid dingue et Chamboultout) ou plus sérieux (le long-métrage Chez Nous et la série policière Sous la peau).

 

Anne Marivin dans "Bienvenue chez les Ch'tis" aux côtés de Kad Merad.
Anne Marivin dans "Bienvenue chez les Ch'tis" aux côtés de Kad Merad. 2009/SOURCE RTBF

"Une aventure très fatigante"

Dans la série Rebecca, Anne Marivin interprète un personnage extrêmement complexe : une femme violente et en proie à ses propres démons. "C'était une aventure très fatigante, mais très enrichissante, nous explique-t-elle lors d'une table-ronde au Festival Séries Mania 2021. C'est la première fois qu'on me donnait l'occasion d'explorer un personnage comme ça et de vivre avec pendant cinq mois".

Pour s'y préparer, l'actrice a énormément travaillé et a regardé la série originale dont est inspirée cette version française : Marcella"J'ai besoin de beaucoup bosser en amont pour pouvoir me sentir extrêmement libre et ne plus du tout penser au texte. J'ai adoré ça ! J'ai vu 'Marcella' après avoir lu les épisodes écrits par Delphine (Labouret, NDLR.) et Didier (Le Pêcheur, NDLR.). Assez rapidement, j'ai préféré leur narration et leur revisite de cette série", confie-t-elle. 

Quand on est maman, on sait qu'il n'y a pas plus ingrats que des enfants.

En se plongeant autant dans l'histoire de son personnage, Anne Marivin s'y est attachée. "In fine, j'aime beaucoup cette femme ! Si je la rencontrais, je pense que je serais sa meilleure avocate. Il y a plein de choses que j'aime beaucoup chez elle mais qui me sont étrangères, comme son rapport maternel. Elle a très envie de se reconnecter à ses enfants, mais elle comprend pas pourquoi eux ne vont pas aussi vite qu'elle. Quand on est maman, on sait qu'il n'y a pas plus ingrats que des enfants, et ça c'était intéressant. J'ai aussi adoré explorer son rapport à son mari. Cet amour qu'elle ne peut pas lâcher".

Son mari justement, c'est le comédien et chanteur Benjamin Biolay qui l'incarne à l'écran. "C'est un partenaire avec qui j'ai adoré travailler. Il est super curieux, il a envie d'y aller, d'explorer. Il est patient, c'est facile. On avait le même point de vue sur ce vers quoi on voulait aller." Une alchimie qui se traduit à l'écran dans une série tragique et haletante.

Rebecca, épisodes 7 et 8, mardi 7 décembre à 20h30 sur La Une. La série sera ensuite disponible en intégralité pendant 30 jours sur Auvio.

Propos recueillis au Festival Séries Mania 2021, Lille.

Anne Marivin dans "Rebecca".
Anne Marivin dans "Rebecca". 2020/TF1

Sur le même sujet

09 nov. 2021 à 07:05
2 min
25 oct. 2018 à 13:52
1 min

Articles recommandés pour vous