Tipik - Pop Culture

Anna Faris évoque le "règne de la terreur" d'Ivan Reitman (Ghostbusters), entre cris et "tape sur les fesses"

L’actrice Anna Faris revient sur de douloureux souvenirs liés au réalisateur Ivan Reitman, aujourd’hui décédé.

© Carlos Tischler

20 oct. 2022 à 10:30Temps de lecture2 min
Par MC

Anna Faris, star de la série "Mom", révélée au début des années 2000 dans les films parodiques "Scary Movie", est revenue sur de douloureux souvenirs de tournage dans son podcast "Unqualified" où elle interviewe des célébrités. Dans le dernier épisode ce sont ses propres révélations plutôt que celles de son invitée, la comédienne et réalisatrice Lena Dunham, qui ont été rapportées par de nombreux médias.

Elle dévoile en effet l’identité du réalisateur dont elle avait déjà dénoncé un comportement inapproprié par le passé. Il s’agit d’Ivan Reitman, décédé en février 2022, qui a réalisé de nombreux films dont "Ghostbusters" ou "Twins" et produit notamment "Space Jam". La comédienne évoque son "règne de la terreur" sur le tournage du film "Ma super ex" en 2006. Il s’agit d’une comédie et pourtant l’ambiance sur le plateau était tout sauf détendue : "C’était quelqu’un qui hurlait beaucoup. Il ciblait quelqu’un tous les jours… et j’ai été sa cible le premier jour du tournage." L’actrice de 45 aujourd’hui raconte comment elle a dû ravaler ses larmes lorsqu’il lui a crié dessus devant l’équipe entière à son arrivée sur le set lui reprochant un retard causé par un problème de costume. Lena Dunham lui répond : "Je ne pense pas que vous soyez la première personne à avoir signalé cela. Et je suis vraiment désolée que vous ayez vécu cette expérience." Anna Faris précise que personne n’est intervenu. Elle s’est sentie "en colère, blessée et humiliée."

Plus grave encore, ce même réalisateur lui aurait infligé une "tape sur les fesses" alors que pour les besoins d’une scène elle était debout sur une échelle : "Je faisais une scène où j’étais sur une échelle et j’étais censée prendre des livres sur une étagère et il m’a donné une tape sur les fesses si fort devant l’équipe. Tout ce que j’ai trouvé à faire était de pouffer de rire."

Elle ajoute : "J’avais 30 personnes autour de moi qui s’attendaient à ce que je fasse quelque chose, mais je ne l’ai pas fait". Déstabilisée, elle a essayé de se rassurer en se disant "ce n’est pas si grave" mais elle s’est sentie "toute petite face au réalisateur" et avait conscience qu’il n’aurait pas fait ça "avec le rôle principal masculin".

D’ailleurs le réalisateur aurait dit à son agent avoir embauché Anna Faris parce qu’elle "avait de belles jambes". À nouveau l'actrice rétorque : "Je ne pense pas que l’acteur incarnant le rôle principal masculin ait été embauché parce qu’il avait de belles jambes."

Après la plainte pour agression sexuelle à l’encontre de Bill Murray récemment dévoilée, le monde du cinéma semble hélas avoir encore de bien tristes épisodes à révéler.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous