RTBFPasser au contenu

Vous avez du talent

Anna Besson, flûtiste et Reinoud Van Mechelen, ténor : " Jouer 'historiquement informé', c'est une façon de se rapprocher de la Musique."

Anna Besson, flûtiste; Reinoud Van Mechelen, ténor, et Nuala, leur bébé sont nos invités ce dimanche
19 mai 2021 à 07:495 min
Par Laurent Graulus

Nouvelle diffusion ce dimanche de notre entretien du 27 septembre 2020.

Jeunes trentenaires, et parents depuis 1 an, la flûtiste Anna Besson et le ténor Reinoud Van Mechelen sont devenus, -en un peu moins de 10 ans-, deux acteurs incontournables de la vie musicale en France et en Belgique.

Tous deux passionnés par la Musique ancienne, c'est sur ce terrain qu'ils se sont rencontrés, alors que tous deux s'étaient déjà fait une belle place dans ce monde.

Pour Reinoud Van Mechelen, ce sont entre autres, Hervé Niquet et l'Académie d'Ambronay, d'une part, et le Jardin des voix , (ndlr. : une Académie pour jeunes chanteurs, née en 2002 des "Arts florissants" et de son fondateur William Christie), d'autre part, ainsi que Philippe Herreweghe, qui lui offriront ses premières opportunités sur scène.

Quant à la flûtiste Anna Besson, c'est sa passion pour la musique irlandaise, et sa flûte irlandaise, qui la mèneront au traverso, et à la musique baroque.

Chercheuse, curieuse, et collectionneuse d'instruments, elle s'intéresse depuis longtemps à toutes les formes de musique populaires, folkloriques et traditionnelles.

Flûtiste à la sonorité voluptueuse, et généreuse, sa technique impeccable lui permet de jouer toutes les flûtes traversières : de la flûte "Renaissance", à la flûte moderne : un monde de sonorités, et de couleurs, tout à fait merveilleuses.

En 2016, Anna Besson et Reinoud Van Mechelen fondent l'ensemble A Nocte Temporis (trad. : depuis la nuit des temps), un ensemble à géométrie variable (c'est à dire qu'il adapte son effectif, au répertoire qu'il joue), et " historiquement informé ". Une démarche fondamentale qui a débuté dans les années ' 60, avec ceux que l'on a appelé les Baroqueux.

Jouer " historiquement informé ", cela signifie d'abord, essayer de jouer les instruments de l'époque du répertoire qu'on aborde. C'est ce qu'on appelle "les instruments historiques". Mais la démarche est bien plus large que cela, elle consiste aussi à analyser et à lire les traités écrits à l'époque, et aussi à rechercher les partitions originales.

C'est un chemin qu'emprunte A Nocte temporis, et ses deux fondateurs. Cela dit, la flûtiste Anna Besson, nous précisera que " si la démarche "historiquement informée", consiste à respecter, et à tenir compte de tout ce que l'on sait de cette époque, il est important pour nous d'y mettre notre "patte", nos convictions "

Et le ténor Reinoud Van Mechelen d'ajouter : " Pour nous, jouer "historiquement informé", c'est une façon de nous rapprocher de la Musique, ce n'est pas un snobisme ".

A ce jour, "A Nocte Temporis" a publié cinq disques. Et si le 1er était consacré à la Musique de Jean-Sébastien Bach, la formation a aujourd'hui considérablement élargi son répertoire, et, -à l'occasion-, élargi son effectif. 

C'est ainsi qu'en 2019, l'ensemble faisait paraître "The Dubhlinn Gardens", un disque consacré à de la musique populaire irlandaise du 18e siècle, avec par exemple l'excellente harpiste Sarah Ridy.

C'est une démarche similaire qui animent nos deux invités, dans le projet qu'ils ont présenté aux festivals de Wallonie, cet été, où ils proposaient des mélodies populaires écossaises et irlandaises, arrangées par Carl Maria Von Weber, et L.V.Beethoven

Ces jeudi 1er et vendredi 2 octobre, ils présenteront à Charleroi, puis à Liège, un autre projet de leur ensemble, et ce dans le cadre des Festivals de Wallonie, c'est "Dumesny, haute-contre de Lully". Illustration de la géométrie variable de "A Nocte Temporis", qui se sera mué pour ce répertoire, en un orchestre "à la Française" de 25 musiciens.

Parallèlement aux différents projets que multiplie l'ensemble "A Nocte Temporis", nos deux invités développent leurs carrières personnelles.

C'est ainsi qu'Anna Besson publiera le 1er novembre chez ALPHA, un disque en duo "Variations on folk songs", avec la pianofortiste russe Olga Paschenko. Elles y explorent des mélodies populaires traditionnelles écossaises, russes, hongroises, françaises, italiennes, ukrainiennes, irlandaises et tyroliennes, arrangées par trois grands compositeurs que sont Beethoven, Kuhlau et Doppler, un régal d'intelligence et de beauté !

L'autre nouveauté d'Anna Besson, parue, elle, chez Ricercar, c'est un disque en quatuor avec la pianofortiste roumaine Aurelia Visovan (ndlr. : 1er Prix du Concours de Musique ancienne de Bruges). Avec Cecilia Bernardini au violon, et Marcus Van Den Munckhof au violoncelle, ils nous proposent le 24e Concerto pour piano de Mozart, et la 1ère Symphonie de Beethoven, arrangée pour ce quatuor, par J.N. Hummel : un disque intriguant, singulier, passionnant, qui a le don de nous faire redécouvrir ce répertoire, comme s'il était neuf !

Quant à Reinoud Van Mechelen, il est l'une des voix du nouvel enregistrement du Concert spirituel d'Hervé Niquet. Il est paru chez ALPHA, et est consacré à l'opéra "Armide" de J-B.Lully, dans sa version de 1778.

Vous le constatez, Anna Besson et Reinoud Van Mechelen sont toujours à la recherche de nouveaux répertoires, de nouvelles rencontres, mais ce qui les animent, c'est probablement la recherche du "beau", sous toutes ses formes.

Il n'y a chez eux aucune oeillère, aucun préjugé, des qualités qui accompagnent leur immense respect pour autrui, et l'envie d'élever la tolérance au patrimoine immatériel de l'Unesco.

Anna Besson et Reinoud Van Mechelen : deux grands artistes à la carrure impressionnante, deux personnes chaleureuses et aimantes, et deux parents... heureux !

Bonne écoute !

Réalisation et présentation : Laurent GRAULUS

Ci-dessous, la programmation détaillée de notre entretien avec Anna Besson et Reinoud Van Mechelen 

 

J-Ph. RAMEAU - Castor et Pollux : "Séjour de l'éternelle paix". Howard Crook, ténor et "Les Arts florissants", dirigés par William Christie. ERATO.

ANONYME - "Hunt the squirrel", extrait de "The Dubhlinn Gardens". Ensemble "A Nocte Temporis" : Anna Besson, flûte; Reinoud van Mechelen, ténor et Sarah Ridy, harpe. ALPHA.

Franz DOPPLER - Fantaisie pastorale hongroise - 1er mvmt. Anna Besson, flûte et Olga Paschenko, pianoforte. ALPHA.

L.V. BEETHOVEN - Mélodies populaires écossaises et irlandaises : "Sunset" et "The highland watch". Ensemble "A Nocte Temporis" : Anna Besson, flûte; Reinoud van Mechelen, ténor; Louis Créach, violon; Ronan Kernoa, violoncelle et Anthony Romaniuk, pianoforte. Enregistrement public Klara. Non publié.

L.V. BEETHOVEN - 1er mvmt de la 1ère Symphonie (Disque à paraître le 01.11.2020). Aurelia Visovan, pianoforte; Anna Besson, flûte; Cecilia Bernardini, violon; Marcus van den Munckhof, violoncelle. ALPHA.

Neal HEFTI - Scoot (1958). Big band de Count Basie. COLUMBIA.

J-B. LULLY - Armide (version de 1778) : "Le repos me fait violence"; "Fuyez les lieux où règne Armide" et "Plus j'observe ces lieux, plus je les admire". Reinoud Van Mechelen, ténor et Philippe Nicolas Martin, baryton et le Concert spirituel, conduit par Hervé Niquet. ALPHA.

Pascal  COLLASSE - "J'entends d'agréables concerts", extrait de Dumesny, haute-contre de Lully". Ensemble "A Nocte Temporis" et Reinoud van Mechelen, ténor.. ALPHA.

Henry DESMAREST - "Ah, que le sommeil est charmant"", extrait de Dumesny, haute-contre de Lully". Ensemble "A Nocte Temporis" et Reinoud van Mechelen, ténor.ALPHA.

J-S. BACH - " Lass o fürst der Cherubinen", extrait de la Cantate BWV 130. Ensemble "A Nocte Temporis" : Anna Besson, traverso; Reinoud van Mechelen, ténor; Ronan Kernoa, violoncelle et Benjamin Allard, orgue. ALPHA.

W.A. MOZART - 1er mvmt du Concerto pour flûte en ré majeur. Anna Besson, flûte et l'ensemble "A Nocte Temporis" . Enregistrement public Klara. Non publié.

W.A. MOZART - "Misero e sogno", air de Concert. Reinoud Van Mechelen, ténor et Direction de l'ensemble "A Nocte Temporis" . Enregistrement public Klara. Non publié.

Articles recommandés pour vous