RTBFPasser au contenu

Regions

Animaux sauvages interdits dans les cirques: le public reste fidèle

Animaux sauvages interdits dans les cirques: le public reste fidèle
18 mars 2014 à 14:541 min
Par Pauline Dacquin

Le cirque Firmin Bouglione est installé à Mons pour une semaine. Contrairement à d’autres, ce cirque n’a pas dû se séparer d’animaux mais il a adapté son spectacle. " Cela fait plus de dix ans que l’on parle de cette loi, on s’est préparé " explique Pierre Paillé alias Monsieur Loyal.

On peut donc voir des chameaux, des dromadaires, des poneys, des lamas ou encore des chiens sous le chapiteau de Firmin Bouglione. Et pour Pierre Paillé, ces animaux ne sont pas moins extraordinaires que les animaux sauvages : " Je pense que c’est beaucoup plus spectaculaire d’avoir un numéro de chiens qui font des sauts périlleux ou marchent debout que de voir un éléphant tourner en rond ".

Du côté du public, on est globalement satisfait de la qualité du spectacle proposé. Louisa, 8 ans, s’extasie devant les watusis, ces bœufs d’Afrique de l’est aux cornes immenses, alors qu’Eléonore, 7 ans, n’a d’yeux que pour l’acrobate. Mattei, 6 ans, regrette quant à lui, l’absence des lions. Et les adultes aussi ont le sourire. Malgré l’absence des animaux sauvages, le cirque n’a rien à envier à celui de leur enfance.

Pauline Dacquin

Articles recommandés pour vous