RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cyclisme

Amorison après la victoire de Philipsen :"Ce qu’on a vu en 2 jours est de bon augure pour la suite"

Amorison après la victoire de Philipsen :"Ce qu'on a vu en 2 jours est de bon augure pour la suite"

Cyclisme - Tour de Belgique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

16 juin 2022 à 17:34Temps de lecture1 min
Par Giovanni Zidda avec Kevin Paepen

Notre consultant Frédéric Amorison est revenu sur les enseignements de la 2e étape du Tour de Belgique remportée au sprint par Jasper Philipsen. Il a répondu aux trois questions posées par Kevin Paepen après la course.

Jasper Philipsen a pris une belle revanche après sa 3e place de mercredi. C’était le meilleur sur cette dernière bosse à Knokke-Heist.

"On a eu in sprint compliqué. On a vu que les différentes formations avaient du mal à se trouver et finalement chaque grand favori a dû sprinter individuellement. Mads Pedersen a lancé son sprint de très loin, un peu à l’image de ce que Philipsen avait fait mercredi. Sur cette 2e étape, on a inversé les rôles.

C’est une victoire méritée pour un Philipsen qui répond présent deux jours de suite sur deux étapes complètement différentes. C’est de bon augure pour les championnats de Belgique et le Tour de France.

Tour de Belgique : victoire de Jasper Philipsen sur la 2e étape

Cyclisme - Tour de Belgique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Pedersen n’a pas fait le kilomètre en or, il s’est concentré sur le sprint final et a pris encore des bonifications pour consolider son maillot de leader. C’est le favori N°1 ?

En tout cas, il continue à avoir énormément d’ambition. Il aurait pu prendre des bonifications aux sprints intermédiaires mais il avait l’ambition première de remporter une nouvelle étape. Le contre-la-montre de vendredi doit lui convenir à merveille. Il faudra ensuite voir cette étape de samedi qui s’annonce très difficile avec plus de 3000m de dénivelé. Il devra faire notamment attention à la force collective d’Intermarché et de Quick-Step.

Ce jeudi, c’était les sprinteurs, vendredi place aux chronomen. Des coureurs qui doivent se montrer pour tenter de piquer le maillot de leader à Pedersen…

On a une petite dizaine de candidats pour jouer la victoire. En tout cas, Pedersen a l’air très confiant pour le général et qui dit général, dit passage obligé par ce contre-la-montre. Il faudra surtout être très puissant. Je pense à des coureurs comme Yves Lampaert, Florian Sénéchal ou Victor Campenaerts.

Articles recommandés pour vous