Cyclisme

Améliorer son sprint, découvrir Paris-Roubaix : Arnaud De Lie affiche ses ambitions pour 2023

Arnaud De Lie a réalisé une première saison chez les pros de haut vol avec pas moins de neuf succès.

© Tous droits réservés

Arnaud De Lie peut-il encore faire mieux pour sa deuxième saison chez les Pro ? Avec neuf succès en 2022, le sprinter de Lotto-Soudal affiche déjà ses ambitions, sans toutefois sauter les étapes. 

A 20 ans, Arnaud De Lie aura marqué de son empreinte cette saison cycliste. Et le sprinter est déjà attendu pour 2023. Si le Belge a déjà énormément de qualités, le coureur Lotto-Soudal sait qu'il doit continuer à grandir et à s'améliorer. 

"Oui, je dois tout simplement continuer de m'améliorer au sprint. Je pense que tous les détails comptent. Il y avait des courses ou c'était peut-être moi le plus rapide, mais on manque un peu d'expérience comparé aux autres équipes. Mais ne faisait pas beaucoup de temps qu'on roulait ensemble avec mes gars et je pense qu'on va créer un bon groupe, tant pour le sprint que pour les classiques", explique Arnaud à notre journaliste Eric Bussienne.

"Parce que le sprint, c'est l'art du positionnement et il faut savoir emmener son sprinteur à la meilleure place possible jusqu'aux 200 mètres. Pour les classiques, il y a des points stratégiques et il faut être présent aux avant-postes à ces points-là. Après, ça se fait à la jambe, mais si aux points stratégiques tu n’es déjà pas bien placé, ce n’est pas possible de faire un résultat. C'est pour ça qu'il faudra encore travailler. Ce n'est pas physique, c'est plus au niveau du positionnement car dans le cyclisme moderne, le positionnement est devenu une des choses les plus importantes."

Des objectifs pour 2023 : passer étape par étape

En cherchant à s'améliorer, Arnaud De Lie veut passer les étapes. Mais pas trop vite. Et quand on lui demande s'il sera présente sur plus de courses majeures, la réponse fuse rapidement :

"Cette année, c'était déjà pas mal du tout au niveau des Flandriennes. J’ai été à Kuurne, A travers la Flandre et à Gand Wevelgem. C'est quand même de grosses classiques flandriennes. Il m'en reste trois ou quatre à découvrir. C'est sûr que ce sont des classiques que j'ai envie de découvrir dans les années qui arrivent. Et puis, il y a le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. Pour la première, ce sera un objectif d'y participer. Quant à Paris-Roubaix, peut-être y aller pour essayer de faire quelque chose, mais avec toujours l'optique d'y arriver en passant étape par étape et pas en passant trois ou quatre marches d'un coup, puis ensuite stagner. Je veux faire ça bien et l'équipe a la même vision que moi."

Avant de penser à la saison prochaine, Arnaud De Lie va prendre un repos bien mérité en laissant un peu de côté le vélo tout en se changeant les idées : "Je prends trois semaines, voire quatre sans vélo. J'irai un peu courir et faire du renforcement musculaire. Mais il y aura aussi ma randonnée le 23 octobre. Donc là, je sortirai le vélo pour l'occasion. Pour le reste, ce sera plus du repos et j'irai un peu à la ferme pour aider mon père", conclut Arnaud. 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous