RTBFPasser au contenu

Regions

Amblève : trois listes indépendantes et une majorité absolue.

Amblève : trois listes indépendantes et une majorité absolue.
09 oct. 2012 à 11:572 min
Par Cathy Massart

A Eupen le bourgmestre social-chrétien Elmar Keutgen pourrait bien se faire débarquer. Sa majorité CSP - PDB était très courte, treize sièges sur vingt-cinq. Le PDB ne présente plus de liste. L'après-quatorze octobre pourrait bien voir l'ancienne opposition PFF, Ecolo et  SP+ s'allier pour remplacer la majorité sortante, à moins que le CSP ne se trouve un nouveau partenaire pour remplacer le PDB.

A la Calamine, Les sociaux-chrétiens de Mathieu Grosch gouvernaient en majorité absolue. Les quatre partis traditionnels se présentent sous leur sigle habituel. Le CSP vise une nouvelle majorité absolue, mais a annoncé vouloir embarquer les socialistes dans la future majorité calaminoise.

A Lontzen, le bourgmestre Alfred Lecerf brigue un troisième mandat. Sa liste "Union" disposait de la majorité absolue au conseil. Il compte bien la retrouver. Deux listes d'opposition se présentent :  Energie, plutôt libérale, et Ecolo, avec Marc Crutzen, présent au conseil communal depuis 1998. Majorité absolue aussi à Bütgenbach pour le bourgmestre Emil Dannemark et sa liste FBL. Deux listes vont tenter de la lui ravir : GFA, avec Elmar Heindrichs en tête, et la liste Heck, avec José Heck comme seul candidat.

A Bullange, Friedhelm Wirtz, premier candidat de la liste nommée simplement "Wirtz" vise un deuxième mandat de bourgmestre. En face de lui, le FBB de Rainer Stoffels veut lui ravir sa majorité absolue.

A Raeren, Hans-Dieter Laschet du groupe "Mit Uns" gouverne depuis douze ans en coalition avec le CSL. Il concourt pour retrouver son fauteuil, mais son partenaire sortant, le CSL René Chaineux, se dit lui aussi candidat-bourgmestre. Les deux partenaires se disent pourtant prêts à gouverner ensemble six années de plus. En face de la majorité sortante : le FBL “Freie Bürgerliste” d'Erwin Güsting et Ecolo avec David Kirschvink.

A Saint-Vith, le bourgmestre Christian Krings mène la Krings Freie Bürgerliste (FBL), de tendance sociale-chrétienne. Il vise un troisième mandat qui lui sera contesté par une seule liste, une liste qui ne compte qu'un seul candidat : l'ancien conseiller Karlheinz Berens. Les libéraux ne se représentent pas cette année à Saint-Vith.

A Burg-Reuland, le social-chrétien Joseph Maraite n'entend pas laisser son poste de bourgmestre à un autre. Sa liste Gemeindeinteressen (Intérêts communaux) est au pouvoir depuis la fusion des communes en 1976. Face à lui, la liste Klar ! regroupe l'ancienne opposition derrière les conseillers communaux sortants Alain Stellmann et Philipp Gonay.

Alain Braibant

Articles recommandés pour vous