RTBFPasser au contenu

Amazonie : Sting exprime sa colère

Amazonie : Sting exprime sa colère
28 août 2019 à 13:121 min
Par Marie-Amélie Mastin

Dans un article posté sur Facebook, le musicien critique vivement le président climato-sceptique Jair Bolsonaro, qui a exprimé son mépris pour les peuples indigènes d’Amazonie, l’exposant à la déforestation et à l’exploitation commerciale et minimisant la réaction mondiale aux incendies en cours.

Sting s’inscrit depuis longtemps en fervent défenseur de la préservation de la forêt, et avait lancé la Rainforest Foundation Fund déjà en 1987. Celle-ci travaille en liens étroits avec les communautés indigènes du Brésil et de l’Amérique du Sud pour protéger leurs maisons.

Loading...

Le ministre brésilien de la défense assure que les incendies en Amazonie sont sous contrôle. Une déclaration qui entre en contradiction avec les chiffres de l’institut brésilien de recherche spatiale qui estime que les feux de forêt ont encore augmenté ces dernières heures.

Ces incendies sont dus à la technique du brûlis, une méthode de fertilisation du sol pour laquelle on brûle une partie des terres. Si cela est fait dans les règles, il ne doit pas y avoir de problèmes, mais le président brésilien Jaïr Bolsonaro a déclaré qu’il fallait exploiter la forêt au maximum.

Si les Indiens le font de façon raisonnable, ce n’est pas le cas des autres agriculteurs et des grands groupes industriels.

Pour Romulo Batista, le responsable de Greenpeace Manaus, il faut parler d’écocide, de meurtre environnemental. "Le ministre de l’environnement est un incompétent. Non seulement il n’agit pas pour l’environnement mais il agit contre ! Il n’a jamais voulu rencontrer les Indiens ou les ONG Par contre il est accusé de soutenir les activités des entreprises minières."

Articles recommandés pour vous