High tech

Amazon Alexa serait un “échec colossal”

© Photo by Nicolas J Leclercq on Unsplash

24 nov. 2022 à 10:00Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

Après avoir annoncé que 10.000 employés seraient prochainement virés, et après avoir chuté en bourse, les déboires d’Amazon continuent. Et cela concerne l’assistant vocal Alexa. 

Selon Business Insider, l’assistant qui a vu le jour il y a 10 ans ne rapporte pas assez à l’entreprise. La division Alexa fait partie du groupe "Worldwide Digital" avec Amazon Prime Video, et Business Insider affirme que cette division a perdu 3 milliards de dollars au cours du premier trimestre 2022, dont "l'écrasante majorité" des pertes serait imputée à Alexa. 

D’ici la fin de l’année, Alexa devrait faire perdre 10 milliards de dollars à Amazon. Le département serait logiquement en crise, et une des raisons concerne la monétisation. Amazon vend ses enceintes Amazon, mais n’est pas parvenu à monétiser les commandes vocales. 

Comme l’explique Business Insider, “il y a quelques années, Alexa recevait un milliard d'interactions par semaine, mais la plupart de ces conversations étaient des commandes triviales pour jouer de la musique ou poser des questions sur la météo.”

Amazon a bien essayé de signer des contrats avec des entreprises, comme Domino’s Pizza ou Uber, mais les commandes vocales liées étaient trop faibles pour intéresser les deux parties. 

Enfin, Business Insider annonce qu’Alexa est désormais le troisième assistant vocal le plus populaire aux États-Unis (71,6 millions d’utilisateurs), derrière Google Assistant (81,5 millions d’utilisateurs) et Siri (77,6 millions d’utilisateurs). La fin d’un règne.

Sur le même sujet

Amazon a débarqué en Belgique : faut-il changer son abonnement ?

On n'est pas des pigeons

Amazon pourrait licencier environ 10.000 employés, selon le New York Times

Economie

Articles recommandés pour vous