RTBFPasser au contenu

Les Grenades

Alter Egales : une assemblée unique qui rassemble politiques et féministes

Alter Egales : une assemblée unique qui rassemble politiques et féministes
05 mai 2021 à 06:413 min
Par Camille Wernaers

C’est en 2015 que l’assemblée Alter Égales est créée sous l’impulsion de la ministre des Droits des Femmes en Fédération Wallonie Bruxelles à cette époque, Isabelle Simonis (PS).  Alter Égales est présentée par la ministre comme une assemblée participative pour les droits des femmes. 

Ce “dispositif participatif et de subventionnement a été spécifiquement créé pour répondre aux revendications des organisations féminines et féministes et s’est voulu être un espace de dialogue entre les organisations de terrain et le politique”, peut-on lire sur le site d’Alter Égales. Interrogée par nos soins, Isabelle Simonis, aujourd’hui bourgmestre de Flémalle, souligne également : “Cela a permis d’inclure les plus jeunes collectifs féministes dans les discussions. Il est vrai que sur certaines revendications qui ont émergé, les aspects socioéconomiques par exemple, la Fédération n’était pas compétente mais plutôt le fédéral”.


►►► Retrouvez en cliquant ici tous les articles des Grenades, le média de la RTBF qui dégoupille l’actualité d’un point de vue féministe


Se mettre autour de la même table 

Du côté des associations de terrain, si la question des compétences d’Alter Égales  s’est effectivement posée, reste que le dispositif a été dans l’ensemble accueilli plus que positivement. Concrètement, de 2015 à 2019, plus d’une centaine d’associations se sont réunies chaque année et ont travaillé ensemble sur une thématique (droit à l’égalité au travail, droit à ne pas être stigmatisée, droit à l’intégrité physique et psychique, etc) pour aboutir à des recommandations. Un appel à projets a aussi financé des projets pour plus d’égalité entre les hommes et les femmes. 

La question du traitement médiatique des violences faites aux femmes a notamment émergé de cette assemblée et a réuni autour de la même table des acteurs qui n’ont pas l’habitude de se parler : associations féministes, médias, Association des journalistes professionnels (AJP), etc. 

Le dispositif est relancé 

Ce 4 mai, l’actuelle ministre des Droits des femmes en FWB, Bénédicte Linard (Ecolo), a annoncé la relance de ce dispositif. “L’objectif d’Alter Égales reste le même : renforcer l’espace de dialogue entre le politique et les organisations de terrain impliquées dans la lutte pour les droits des femmes et l’égalité femmes-hommes. La structure et les modalités du nouveau dispositif ont néanmoins été actualisées sur la base d’une évaluation du dispositif précédent. Le dispositif Alter Égales 2021-2024 se veut aujourd’hui plus concret et davantage tourné vers l’opérationnalisation des mesures du plan Droits des femmes de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et moins vers la formulation de recommandations.”, est-il écrit dans le communiqué.

L’objectif d’Alter Égales reste le même : renforcer l’espace de dialogue entre le politique et les organisations de terrain impliquées dans la lutte pour les droits des femmes

Il s’agira d’impliquer le milieu associatif, et plus particulièrement les organisations actives dans les droits des femmes, dans des discussions relatives à une sélection de mesures du plan Droits des femmes, approuvé par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles le 17 septembre 2020. Un autre objectif est de faire participer les organisations actives dans les droits des femmes pour l’identification des thématiques et chantiers prioritaires à aborder dans le cadre de la Conférence Interministérielle droits des femmes sous la Présidence de la Fédération Wallonie-Bruxelles. 


►►► Pour recevoir les informations des Grenades via notre newsletter, n’hésitez pas à vous inscrire ici


Par ailleurs, et toujours dans le cadre d’Alter Égales, un appel à projets est à nouveau lancé pour soutenir financièrement les associations de terrain. Doté d’un montant de 350.000 euros, cet appel soutiendra des projets visant à améliorer la représentation des femmes dans tous les secteurs professionnels relevant de la Fédération Wallonie-Bruxelles et à tous les niveaux dans les instances de décision et les postes à responsabilités relevant de sa compétence.

"Lutter contre les discriminations qui touchent les femmes sur le marché de l’emploi, contre le plafond de verre qui les empêche d’atteindre des postes à responsabilité, agir face à la dévalorisation de certains métiers considérés comme féminins, renforcer la participation des femmes aux prises de décision sont des enjeux face auxquels nous devons tous et toutes agir. La crise, nous le savons, a renforcé les inégalités entre les femmes et les hommes. Cet appel permettra à de nombreux projets de voir le jour dans les prochains mois et années, tant dans le domaine de l’enfance, que de la culture, de l’enseignement, du sport ou des médias", explique Bénédicte Linard.

Si vous souhaitez contacter l’équipe des Grenades, vous pouvez envoyer un mail à lesgrenades@rtbf.be

Les Grenades-RTBF est un projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui propose des contenus d'actualité sous un prisme genre et féministe. Le projet a pour ambition de donner plus de voix aux femmes, sous-représentées dans les médias.

Articles recommandés pour vous