RTBFPasser au contenu
Rechercher

Allocations familiales et primes de rentrée: des changements dans l'air

Allocations familiales et primes de rentrée: des changements dans l'air?
12 août 2015 à 07:02 - mise à jour 12 août 2015 à 07:15Temps de lecture1 min
Par RTBF

Pour les moins nantis d'entre nous, la rentrée scolaire demeure un cap difficile à franchir. La Ligue des familles a calculé qu'une année de primaire coûte plus de 200 euros rien que pour les fournitures scolaires. Presque 1000 euros si on y ajoute les excursions, les voyages et la cantine. Un coup de pouce est toujours le bienvenu. Mais depuis deux ans, les primes de rentrée ont été réduites.

43 euros pour un Belge, 362 pour un Français

Elles sont à la baisse pour des raisons d’économie. Depuis 2013, pour les enfants de 6 à 11 ans, elle est passée de 58 à 43 euros. Cette prime, qui ne permettait pas de faire des folies, mettait un peu de beurre dans les épinards. En France, à titre de comparaison, pour les enfants entre 6 et 10 ans, le montant versé est de 362 euros.

Mais dans le même temps, pour les allocations familiales, le gouvernement français a décidé de revoir le montant en fonction des revenus des parents. Une famille avec deux enfants dont les revenus dépassent les 6000 euros voient leurs allocations divisées par deux. Ce qui n’est pas le cas chez nous.

La Ligue des familles s'oppose à toute idée d'économies mais souhaite revoir le système en proposant notamment que chaque enfant, quel que soit l’ordre de naissance, touche exactement le même montant. Par ailleurs, le risque de voir les allocations familiales varier d'une région à l'autre du pays n'est plus à exclure, depuis que la compétence est régionalisée ou communautarisée comme en Communauté germanophone.

Sur le même sujet

Allocations familiales: la Ligue des familles remet une pétition de 10 mètres

Regions