RTBFPasser au contenu

Aller au travail à vélo ? La Province du BW veut vous aider

Aller au travail à vélo ? La Province du BW veut vous aider
17 juin 2020 à 21:50 - mise à jour 17 juin 2020 à 21:502 min
Par Nicolas Lejman

Comment réduire la pression automobile et augmenter la part de la mobilité douce en Brabant wallon ? Pour tenter de convaincre les automobilistes de laisser leur voiture et d’enfourcher un vélo, une trotinette électrique ou tout autre moyen de locomotion alternative, les autorités provinciales annoncent le lancement d'un nouveau plan intitulé MobiBW: "C'est un coaching personnalisé qui permet aux citoyens d'être suivi très pratiquement", explique le député provincial Marc Bastin, "toute personne pourra obtenir de l'aide pour identifier la solution de mobilité idéale dans sa situation ; y a t-il des pistes cyclables entre son domicile et son travail ? Doit-elle faire une correspondance avec un transport en commun ? L'idée c'est de permettre à tous les participants de tester leur propre solution pendant quatre semaines".

Cette approche personnalisée serait inédite dans notre pays selon Pierre Francis, le responsable du département Développement territorial à la Province du Brabant wallon: "Je pense que jusqu'à présent en Belgique il n'y a pas d'opération qui ont été menée de manière aussi globale. Ici, nous avons fédéré l'ensemble des opérateurs et nous offrons de véritables solutions multimodales au citoyen. La mobilité d'aujourd'hui elle est multiple et complexe et il fallait refléter cet état de fait".

Des formations pour ne pas être largué

Contrairement à ce qui a pu être fait dans le passé, il ne s'agit plus de lancer des automobilistes sur un vélo dans le trafic sans préparation et d'espérer qu'ils abandonnent leur voiture, "ce serait le meilleur moyen de les dégouter", souffle Alice Van de Vyvere, chargée de projet pour l'association ProVélo. Les participants seront donc accompagnés en permanence pendant leur période de test et pourront bénéficier d'un programme de formation : "Ils pourront apprendre toute une série de choses pratiques ; comment réparer un vélo ? Comment se comporter dans le trafic ? etc. Effectivement, ça reste compliqué à l'heure actuelle de se déplacer à vélo pour aller au travail, parce qu'il y a plein de facteurs qui entre en jeu: les services, les infrastructures. Il ne suffit pas de distribuer des vélos, il faut aborder le problème de front et réfléchir à des solutions coordonnées."

Dans un premier temps, environ une centaine de personnes seulement seront prises en charge mais le programme MobiBW pourrait être élargi dès l'année prochaine. Tous les résidents du Brabant wallon peuvent soumettre leur candidature ici ainsi que les résidents des autres provinces belges qui travaillent dans le Brabant wallon. 

 

 

Articles recommandés pour vous