RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

Aline " Elle ne représentait pas un danger... C'était pas un terroriste ! "

Aline " Elle ne représentait pas un danger... C'était pas un terroriste ! "

C'est vous qui le dites

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

22 juin 2018 à 09:421 min
Par C'est vous qui le dites

Une lionne de deux ans qui s’était échappée de son enclos a été abattue hier au zoo de Planckendael alors qu’elle approchait des visiteurs.

Panique hier matin au zoo de Planckendael. Pour une raison qui devra être éclaircie par une enquête, Rani, une lionne de deux ans s’est échappée de son enclos alors que des abonnés du parc se baladaient déjà dans les allées. Il est immédiatement décidé de mettre les visiteurs à l’abri, la police arrive, l’équipe du parc essaie d’endormir la lionne mais après deux tentatives échouées et alors qu’elle se rapprochait de visiteurs, selon le ministre flamand du Bien-Être Animal, c’est à ce moment que la police prend la décision de l’abattre. Une balle pour la tuer, deux balles supplémentaires par sécurité…

Abattre cette lionne, c’était la bonne solution ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans " C'est vous qui le dites ! "

À ce propos pour Aline de Liège ce n'était pas la bonne solution : " Elle ne représentait pas un danger. Ce n'était pas un terroriste. C'est eux qu'on abat. Les lions là-bas sont apprivoisés, les soigneurs les caressent et les embrassent. Ces animaux n'attaquent ni les soigneurs ni les visiteurs. La lionne ne peut pas avoir une réaction imprévisible. On voit dans les reportages qu'ils sont bien soignés et bien nourris, ils ne font rien à personne. Pour avoir un coup de patte il faut s'approcher beaucoup plus près de l'animal. Si les visiteurs avaient été évacués plus vite et qu'on faisait venir le soigneur, il aurait pris soin de sa lionne et l'aurait emmené avec lui. Pourquoi on ne l'a pas appelé ? Il aurait pu faire quelque chose. La lionne le connaît, elle l'aurait suivi ! ".

Articles recommandés pour vous