Regions Liège

Alibaba débarque officiellement à Liège Airport et inaugure son premier entrepôt

© M. Giot - RTBF

08 nov. 2021 à 16:40Temps de lecture3 min
Par Martial Giot et Marie Bourguignon

Cainiao Network, la branche logistique du géant chinois de l'e-commerce Alibaba, a officiellement mis en service son hub européen à Liège Airport ce lundi matin.

Après avoir signé un protocole d’accord pour s’installer en Belgique il y a 3 ans, Cainiao, la branche logistique du groupe chinois Alibaba est bel et bien implantée à Liège. Ce premier entrepôt (sur trois), localisé rue Saint-Exupéry à Grâce-Hollogne, s'étend sur environ 33.000 m2 et est divisé en deux parties : une zone de transit rapide de marchandises à l'exportation et à l'importation ainsi qu’un centre de tri.

Le fret qui arrive dans cette infrastructure va principalement aller vers les autres pays d’Europe 

Tous les chemins mènent à Liège ?

Cette plateforme sera le centre européen de distribution pour Cainiao. De la marchandise chinoise, mais aussi européenne et belge en particulier, y transitera. Dans sa nouvelle infrastructure de Liège Airport, Cainiao recevra son fret arrivant ou partant de Chine.

"Le fret qui arrive dans cette infrastructure va principalement aller vers les autres pays d’Europe", annonce Noël Dabe, directeur des opérations. "Nous sommes vraiment le centre de distribution européen pour Cainiao. Nos volumes arrivaient déjà sur l’aéroport de Liège depuis 3 ans. Il était géré par d’autres structures, c’est-à-dire par des sociétés existantes qui sont ici autour. Et maintenant, nous regroupons nos volumes dans notre bâtiment", étaye-t-il.

Intérrogé sur la raison de cette installation à Liège, Noël Dabe explique que "Liège a une place centrale au niveau du flux logistique européen". "Et d'ajouter : "Liège a aussi énormément de qualités au niveau des travailleurs logistiques et aussi de la connectivité. Nous sommes près du rail, nous sommes près du maritime et de la route".

De nombreux chiffres et détracteurs

Les nombreux détracteurs n’ont cessé de s’opposer à l’implantation du géant chinois et dénoncent les émissions de CO2 de Liège Airport qui ne cessent d’augmenter. Ceux qui contestent cette arrivée estiment également qu'elle va nuire à l'économie de la région.

Jean-Luc Crucke, le ministre wallon en charge des aéroports, répond que "le fait de travailler avec Alibaba, ça permet aussi à des entreprises wallonnes et belges de pouvoir être référencées sur Alibaba, c’est-à-dire que leurs produits peuvent être achetés dans le monde entier". Et d’ajouter : "Qu’est-ce que l’économie locale aurait eu comme bénéfices si le hub avait été, et croyez-moi, il y en a qui ont essayé, juste à la frontière hollandaise ou allemande ou encore un peu plus loin à Paris ? L’économie locale n’en aurait pas bénéficié".

Le hub européen de Cainiao emploie déjà un peu plus de 200 personnes. 700 autres devraient les rejoindre au cours des prochaines années.

"Ce sont 220 personnes qui ont directement trouvé un emploi ici", confirme Jean-Luc Crucke. "Dans 3-4 ans, ce sera un peu moins de 1000 personnes qui directement auront un emploi et 3.000 indirectement. Je crois que par les temps qui courent, ce n’est pas le genre de chose pour laquelle on peut dire que cela n’a pas d’importance"

Automatisation et robotisation

La plateforme est équipée de technologies capables de numériser facilement l’important flux de marchandises. Elle est aussi dotée d’un système de manutention automatisé.

"L’ergonomie est quelque chose de très important pour nous. On a mis beaucoup de petits équipements sur place afin de prendre soin de nos collaborateurs on va dire. Il y a beaucoup de machines et des systèmes automatisés, comme un système de tri par destination. Cela évite aux manutentionnaires de prendre les colis, de les retourner dans tous les sens pour voir où ils doivent aller".

Cainiao exploite actuellement 3 avions par jour et 60 camions transportent quotidiennement des marchandises vers les principales métropoles européennes.

Sur le même sujet

L’e-commerce du XIXème siècle ... ou pas

Chroniques

Actions syndicales de la police : des actions aux aéroports de Bruxelles et Charleroi

Articles recommandés pour vous