Football

Alex Czerniatynski avant le choc wallon : "Le Standard doit démontrer que Seraing n’était qu’un accident de parcours"

APRES LA DEFAITE FACE A SERAING, C'EST LE CHOC WALLON QUI ATTEND LE STANDARD

© PHOTO BELGA - BRUNO FAHY

Personne à Sclessin n’a oublié Alexandre Czerniatynski, qui a évolué durant 5 saisons sous le maillot du Standard de Liège, inscrivant au passage 46 buts en 116 rencontres. Mais l’ex-Diable Rouge, qui a joué dans de nombreux clubs du Royaume, a démarré sa carrière au Sporting de Charleroi. Czernia était donc la personne indiquée pour faire le point sur ce choc wallon qui pourrait relancer le Standard, après sa contre-performance dans le derby liégeois. A condition, bien entendu, de bien négocier ce match particulier pour les deux équipes.

 

Alex, on peut tout d’abord revenir sur la défaite surprenante du Standard face à Seraing. On peut dire que c’est un coup d’arrêt pour les Liégeois qui restaient sur une belle série ?

" Je crois que cela a été une surprise pour tout le monde, d’autant que le Standard restait sur 4 victoires d’affilée, avec la manière. Le 3-0 contre Bruges a marqué les esprits et on pensait que l’équipe de Sclessin était enfin repartie sur le bon chemin. Comme certains joueurs l’ont dit, j’espère pour les Liégeois que ce n’était qu’un accident de parcours parce que s’ils devaient à nouveau s’incliner, la série de victoires n’aurait servi à rien. En plus, les supporters risquent de retomber de haut en cas de nouvel échec mais l’occasion est belle de se reprendre, surtout dans un match contre Charleroi ".

Avant d’évoquer le match de ce dimanche, comment peut-on expliquer cette défaite du Standard, qui 8 jours après avoir donné une leçon au FC Bruges, s’incline sans gloire face à son voisin sérésien ?

" C’est difficile à expliquer. Peut-être que les joueurs du Standard ont pris ce match un peu à la légère, en snobant quelque peu l’équipe de Seraing. C’est possible, surtout après la brillante prestation face à Bruges. Je pense que les Liégeois n'étaient pas redescendus de leur petit nuage. Un relâchement coupable car cela s’est soldé par un revers qui fait tache. Cela peut arriver mais je le répète, il faut ensuite pouvoir réagir immédiatement, c’est-à-dire ce dimanche dans le choc wallon "

Le Standard est donc retombé les pieds sur terre ?

" Je pense que oui mais vous savez, c’est propre au Standard. Après quelques bons résultats, on tombe vite dans l’euphorie à Sclessin et je peux comprendre les supporters qui sont toujours là, même dans les moments difficiles. Ils n’ont pas été gâtés ces dernières années. La saison passée a d’ailleurs été catastrophique et ici, l’équipe remporte 4 matches consécutifs et domine de la tête et des épaules le champion en titre, il y a de quoi planer. Certains se voyaient déjà en Playoffs 1 mais force est de constater que le Standard n’y est pas encore ".

Alors, ce dimanche, après sa victoire à Anderlecht, le Sporting de Charleroi attendra le Standard de pied ferme ?

" Oui, mais tout n’est pas si rose à Charleroi pour autant car avant d’aller gagner à Anderlecht, les Carolos n’étaient pas au mieux. Comme quoi, en football, tout peut aller très vite. Le Sporting avait subi quelques défaites, notamment à Westerlo. Maintenant, Charleroi a repris confiance après sa victoire face aux Bruxellois. Revenir avec les trois points d’Anderlecht devrait booster l’équipe d’Edward Still avant d’affronter le Standard. Je suis sûr que les zèbres ont pu préparer ce choc wallon dans la sérénité, le moral gonflé à bloc. Ce qui n’a probablement pas été le cas du côté de Sclessin. Maintenant, dans un derby comme celui-ci, on remet les compteurs à zéro. Je m’attends à un match équilibré entre deux équipes de valeurs identiques. Les joueurs de Charleroi partent peut-être avec un léger avantage vu qu’ils joueront à domicile mais je le répète, les certitudes sont souvent balayées dans un match comme celui-ci "

Pourquoi ce match revêt toujours un aspect particulier pour les supporters ?

" Ecoutez, c’était déjà le cas quand j’étais joueur. Quand le calendrier de la saison était publié, les supporters regardaient avant tout les dates du clasico contre Anderlecht et du derby wallon. C’est donc une rencontre très importante et c’est aussi le cas pour les supporters de Charleroi. C’est donc un match vraiment particulier. Même si les deux équipes ne sont pas au top actuellement, c’est toujours très motivant pour les joueurs qui ne demandent qu’à jouer des matches comme ceux-ci ".

 

 

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous