Alerte de niveau 3 pour la police bruxelloise: quelles conséquences?

Niveau d'alerte 3 pour les commissariats de police bruxellois

© JULIEN WARNAND - BELGA

29 déc. 2015 à 11:42 - mise à jour 29 déc. 2015 à 11:42Temps de lecture2 min
Par Philippe Carlot

L'OCAM (l'Organe de Coordination pour l'Analyse de la Menace) vient de relever de 2 à 3 (sur une échelle de 4) le niveau de menace pour l'ensemble des policiers bruxellois. Des informations récentes font en effet état d'une "menace possible et vraisemblable visant la Grand-Place de Bruxelles, le Commissariat central de la rue Marché aux Charbons, les militaires en uniforme et les policiers en service dans l'agglomération bruxelloise".

Concrètement on en revient à la situation prévalant après l'opération anti-terroriste de Verviers. Des mesures de sécurité spécifiques visent donc les policiers des six zones bruxelloises. Ce qui implique un accès restreint aux forces de l'ordre pour la population puisque la plupart des antennes de police fermeront leurs portes dès 20h, à l'exception des commissariats ouverts 24h/24. Les portes seront verrouillées et les citoyens désireux d'accéder aux locaux devront sonner et se faire connaître avant de pouvoir entrer. Une présence policière armée est également prévue devant les commissariats. 

Par ailleurs, les actions non prioritaires sont suspendues.

Des auxiliaires accompagnés

Dans certaines zones de police bruxelloises, des auxiliaires de police resteront confinés au travail de bureau faute d'effectifs en nombre suffisant pour les accompagner sur le terrain.

Il est en effet interdit aux agents de sortir seuls et sans armes. Or, les auxiliaires ne peuvent être armés. Ce ne sera toutefois pas le cas dans la zone de police de Bruxelles-Ouest (Molenbeek, Jette, Ganshoren, Koekelberg et Berchem-Sainte-Agathe), confirme le chef de zone, Johan Debecker : "Nous avons fait en sorte d'avoir des patrouilles mixtes. Donc nos agents de police seront à chaque fois accompagnés d'un policier armé. Nous voulons vraiment pouvoir donner suite à toutes les demandes de la population 24 heures sur 24 et donc le personnel est renforcé."       

L'OCAM recommande le maintien du niveau d'alerte 3 jusqu'au 4 janvier pour les commissariats, les policiers et les militaires en rue. Ce même niveau d'alerte 3 reste en vigueur pour tous les grands rassemblements et autres manifestations culturelles et sportives d'envergure.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous