RTBFPasser au contenu

Regions Liege

Alain Mathot coupable ou innocent ? Verdict ce vendredi de son procès en appel

Alain Mathot coupable ou innocent ? Verdict ce vendredi de son procès en appel

Alain Mathot saura ce vendredi matin si la cour d’appel de Liège le condamne pour corruption ou l’innocente. Selon ses accusateurs, l’ex-bourgmestre de Seraing aurait reçu 700.000 euros pour influencer le marché de la construction d’un incinérateur à Herstal. Alain Mathot avait été acquitté en première instance il y a un an. Son procès en appel se termine ce vendredi.

Alain Mathot a-t-il oui ou non reçu des enveloppes remplies de billets de banque à Paris, de la main de Philippe Leroy, le patron d’Inova France et cet argent était-il destiné à influencer l’attribution du marché de construction de l’incinérateur d’Herstal ? Selon Philippe Leroy, la réponse est "oui". Selon Alain Mathot, c’est "non".

Au tout premier procès, en 2018, Alain Mathot était absent. Il était protégé par son immunité parlementaire. Douze autres protagonistes du dossier ont comparu et ont été condamnés. Parmi eux, Philippe Leroy avait avoué avoir corrompu Alain Mathot : il jurait lui avoir donné 700.000 Euros.

Le procès d’Alain Mathot s’est déroulé plus tard. En février 2021 Alain Mathot a été condamné pour une affaire de paiement en noir qui n’est pas liée à l’affaire Intradel, mais dans le dossier principal, la corruption, le blanchiment, les faux en écriture et les abus de biens sociaux ont été écartés.

Le Parquet a fait appel immédiatement, ce qui nous amène ce vendredi au jugement en appel. Le Parquet estime toujours Alain Mathot coupable. A l’audience, la procureure a retracé tout le scénario, tout en admettant qu’il comportait des "trous". L’avocat s’y est engouffré. Pour lui, l’accusation ne peut rien prouver. Et si Philippe Leroy prétend avoir payé Alain Mathot, c’est qu’en réalité, il a grugé son employeur et a gardé l’argent pour lui !

Le Parquet réclame deux ans de prison avec sursis contre Alain Mathot, la privation de ses droits civils et politiques pour 8 ans, une amende, plus une peine de confiscation. L’ex-bourgmestre de Seraing demande à être de nouveau acquitté.
 

Sur le même sujet

19 janv. 2022 à 15:50
2 min
18 janv. 2022 à 17:24
2 min

Articles recommandés pour vous