RTBFPasser au contenu
Rechercher

Régions Brabant wallon

Aire de repos de Bierges : départs en vacances, chantier et parking sauvage dangereux

Certains automobilistes, distraits, inconscients ou négligents, s’arrêtent le long de la bretelle d’autoroute (E411 vers Namur) pour traverser la voirie et rejoindre à pied le magasin de la station-service de Bierges. Au péril de leur vie et en toute illé

A l’heure des départs en vacances, l’aire autoroutière de Bierges, le long de l’E411, risque de connaître quelques journées compliquées, voire dangereuses. Surtout dans le sens Bruxelles-Namur.

Les travaux de rénovation et de modernisation des deux aires wavriennes, de chaque côté de l’autoroute, sont toujours en cours, et ce, depuis plus d’un an. Avec l’afflux de vacanciers (à cette période, surtout pour les départs vers le sud), les déviations et les parkings d’une capacité provisoirement réduite, il est évident que le risque d’accident est réel. D’autant que certains conducteurs se garent en infraction, y compris en bordure de la bretelle d’accès menant de la station-service à l’autoroute vers Namur. C’était déjà le cas ce jeudi matin ! Pressés de se ravitailler et de repartir vers le soleil, des touristes et des familles avec enfants traversent la bretelle pour rejoindre à pied le magasin de l’aire de repos. Un raccourci au péril de leur vie puisqu’à cet endroit où le stationnement est pourtant interdit, des voitures foncent à toute allure pour repartir sur l’E411.

"Des panneaux indiquent où se situent les aires de parking", souligne Héloïse Winandy, porte-parole de la Sofico, société en charge (notamment) des infrastructures autoroutières wallonnes. "Nous avons séparé les flux voitures des flux camions. Mais les usagers doivent respecter les règles. Le stationnement en bordure des bretelles d’autoroute est interdit".

Automobilistes perdus

Les usagers habitués aux aires de Bierges savent où circuler et où s’arrêter. Mais pour de nombreux touristes et conducteurs de passage, il n’est visiblement pas si facile de s’y retrouver, surtout quand le trafic est dense. "Je me suis perdue. Il y a des engins de chantier, des barrières, des déviations et des panneaux pas toujours très lisibles quand on conduit", explique une vacancière. Je me suis garée ici, près des camions. Mais je ne sais pas comment accéder aux sanitaires. Je trouve que c’est dangereux. Je pense que j’irai à la toilette dans ma caravane !"

D’autres automobilistes s’inquiètent à propos de cette fameuse bretelle que traversent chiens, enfants, parents et conducteurs pressés. "Faute de trouver l’accès au parking ou d’avoir une place, les gens se garent n’importe où ! Ces vendredi et samedi, cela va être la cohue ! Le danger est réel. J’espère que la police va intervenir ou que la signalétique va être améliorée".

Camionneurs irrités

"C’est épouvantable ! Il n’y a pratiquement plus de place pour les camions ici", explique un chauffeur de poids lourd, visiblement énervé. "Et avec le trafic, vous allez voir, ce sera l'anarchie ! Je plains les chauffeurs qui espèrent dormir ici. De plus, ces travaux sont interminables dans cette aire".

Pour cet habitué, un conducteur de camion avec remorque, l’aire de Bierges toujours en chantier est particulièrement difficile pour les manœuvres. "C'est vraiment pas évident! Et ce vendredi, je ne viendrai d'ailleurs pas ici !"

Prudence et patience

Le manager du site, Gustave Ahossoude, reconnaît que la situation est problématique. "Et cela va encore durer un bout de temps ! Mais je pense aussi que les usagers doivent être très prudents et faire preuve de civisme. Surtout avec les départs en vacances ! Car il faut tout faire pour éviter un accident. Je rappelle d’ailleurs que la police effectue aussi des contrôles."

Selon la Sofico, l’aire de Bierges, entièrement modernisée, devrait être terminée fin octobre prochain vers Bruxelles; au cours du premier semestre 2023, de l’autre côté, vers Namur.

Sur le même sujet : Extrait BW Matin (01/01/2022)

Aire de Bierges : tensions et travaux

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

En vacances sur les côtes françaises ? Les drapeaux de baignades ont changé, mode d’emploi

Voyages

Un homme survit 7 jours sans manger après une chute entre des parois rocheuses en Italie

Monde

Articles recommandés pour vous