RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

AGC Fleurus : échec des négociations avec le groupe flamand "Punch" pour une reprise

Pour des raisons encore inconnues, les discussions concernant une éventuelle reprise du site AGC Fleurus par le groupe flamand "Punch", tombent à l’eau. Enorme déception du côté des travailleurs et des syndicats, qui espéraient pouvoir sauver les 187 emplois menacés.

Chez AGC Fleurus, la reprise du site se complique donc. Après l'annonce de la fermeture du site décidée par la multinationale pour fin 2023, plusieurs candidats repreneurs s’étaient manifestés, dont le groupe "Punch." Un groupe flamand qui, en cas de reprise, s’engageait à reprendre l’intégralité du personnel, soit 187 personnes. C’était une belle perspective, selon les syndicats, mais elle tombe à l’eau, les négociations entre les deux groupes viennent de se terminer sans parvenir à un accord.

Le groupe AGC est donc contraint de se rediriger vers son plan B : le groupe "Strazzante." Un groupe actif dans le secteur du verre, et sous-traitant d’AGC. Une piste qui semble envisageable. Mais les syndicats ne cachent toutefois pas leur déception : "On espère que le plan B va fonctionner. Mais clairement, nous sommes déçus. Avec Strazzante, en cas de reprise, entre 30 et 50 emplois seraient sauvés. Mais pour les autres, cela annoncerait la fin d’une carrière chez AGC.explique Kevin Peeters, permanent syndical FGTB.

Aujourd’hui se tenait un conseil d’entreprise au cours duquel, l’échec des négociations avec "Punch" a été confirmé, tout comme la relance de la piste "Strazzante". Conseil d’entreprise où l’expert, mandaté par la région Wallonne, pour analyser la décision prise par AGC de fermer le site, a exposé les grandes lignes de son travail. Mais continuera le 13 juillet prochain : il attend toujours des informations financières de la maison mère japonaise que celle-ci tarde à fournir.

Sur le même sujet

Depuis la pandémie, les habitants de la région de Charleroi produisent plus de déchets résiduels, qui ne sont pas recyclés

Regions

AGC Fleurus : le personnel se prononcera ce vendredi sur les conditions pour une reprise des négociations

Regions

Articles recommandés pour vous