RTBFPasser au contenu
Rechercher

Afghanistan : des dizaines de morts dans des combats malgré les pourparlers de paix

Afghanistan : des dizaines de morts dans des combats malgré les pourparlers de paix
17 sept. 2020 à 15:00Temps de lecture2 min
Par Belga

Des combats violents entre les forces afghanes et les talibans ont fait des dizaines de morts dans la nuit de mercredi à jeudi dans l’est du pays, ont déclaré des responsables jeudi, alors que les pourparlers de paix continuent entre les deux camps.

"La nuit dernière, les combattants talibans ont mené leurs opérations contre des postes des forces de sécurité afghanes dans les districts de Hesarak, Sherzad et Khogyani", a raconté Ataullah Khogyani, porte-parole du gouverneur de la province du Nangarhar, où les attaques ont eu lieu.

"Malheureusement, 20 membres des forces de sécurité afghanes ont été tués en tout", a-t-il ajouté.


►►► À lire aussi : Afghanistan : entretiens avec des négociatrices de paix qui seront bientôt face aux talibans


Onze membres des forces afghanes sont morts à Hesarak, huit membres de milices pro gouvernementales à Khogyani, et un soldat à Sherzad, avec également des dizaines de blessés.

"Vingt-neuf combattants talibans dont des commandants et combattants talibans étrangers ont été tués et 20 autres blessés", a également déclaré M. Khogyani à l’AFP.

Les insurgés n’ont pour l’instant pas officiellement réagi.

Farid Khan, chef de la police de la province, a confirmé ce bilan.

Négociations de paix à Doha

Ces combats interviennent alors que les négociateurs du gouvernement afghan et des talibans ont débuté des pourparlers de paix à Doha, visant à mettre fin au conflit qui ravage le pays depuis 2001.

Selon le ministre de la Défense afghan Asadullah Khalid, les violences ont continué sans relâche malgré l’ouverture de ces négociations.

"Il n’y a eu aucune attaque de notre part… Les ennemis continuent d’attaquer et de faire couler le sang des Afghans", a déclaré M. Khalid lors d’une cérémonie durant laquelle les forces américaines ont donné quatre avions à turbopropulseur aux forces afghanes.

Les talibans attaquent toujours

"Je le dis clairement, si les ennemis pensent qu’ils peuvent prendre le pouvoir par la force, alors c’est un rêve qui ne deviendra jamais réalité", a expliqué M. Khalid, selon un communiqué du ministère de la Défense.

De nombreux hauts responsables afghans et négociateurs de Kaboul ont appelé à un cessez-le-feu, mais les talibans n’ont toujours pas répondu à cette demande.

Les pourparlers de paix ont débuté samedi avec des mois de retard causés notamment par des disputes au sujet d’un échange de prisonniers entre les deux camps. Ces négociations sont l’une des conditions de l’accord américano-taliban signé en février, qui entérine le retrait des forces étrangères du pays d’ici mai 2021.

Articles recommandés pour vous