Affaire Paul Rusesabagina: Human Rights Watch déplore un procès "bancal"

© AFP or licensors

21 sept. 2021 à 04:45Temps de lecture1 min
Par Belga

C'est à l'issue procès jugé "bancal" par l'organisation de défense des droits de l'Homme, Human Rights Watch, que le citoyen de nationalité belge Paul Rusesabagina, ancien hôtelier dont l'histoire a inspiré le film "Hotel Rwanda" et devenu un féroce critique du président Paul Kagame, a été a été condamné lundi à 25 ans de prison pour "terrorisme".

"Les autorités rwandaises ont le droit de poursuivre de véritables infractions à la sécurité, mais elles ont sapé leur dossier à chaque étape, à commencer par la manière dont elles ont détenu illégalement Paul Rusesabagina, par de multiples violations du droit à un procès équitable", a déclaré Lewis Mudge, directeur pour l'Afrique centrale à Human Rights Watch, dans un communiqué diffusé lundi soir. "Sans surprise, nous avons vu une fois de plus que les tribunaux rwandais sont dominés par l'influence politique", a-t-il ajouté

"Pour garantir un procès équitable, il est important que les juges et les fonctionnaires de justice respectent et suivent pleinement toutes les normes relatives aux droits de l'homme", a encore déclaré Lewis Mudge. "Cependant, les graves violations de ces normes au cours du procès de Paul Rusesabagina ont encore compromis la crédibilité du système judiciaire rwandais dans le traitement des affaires jugées politiques", a-t-il ajouté. 

La ministre des Affaires étrangères belge Sophie Wilmès avait précédemment aussi estimé que Paul Rusesabagina n'a pas bénéficié d'un procès équitable.

Rwanda: condamnation de Paul Rusesabagina (JT 20/09/2021)

Sur le même sujet

Affaire Paul Rusesabagina: le Rwanda annule un entretien avec Mme Wilmès mais souhaite maintenir le dialogue

Monde

Paul Rusesabagina, le héros de "Hotel Rwanda", écope de 25 ans de prison pour terrorisme

Monde