RTBFPasser au contenu

Affaire "Nevermind" : nouvelle plainte déposée contre Nirvana

Affaire "Nevermind" : nouvelle plainte déposée contre Nirvana
14 janv. 2022 à 09:362 min
Par Marie-Amélie Mastin

Avec cette nouvelle année, c’est un nouvel épisode de la saga "Nevermind " qui nous arrive.

Spencer Elden, le " bébé de la pochette de l’album de Nirvana ", vient de compléter une nouvelle plainte, après qu’un juge a refusé la précédente à la fin du mois de décembre.

On apprend maintenant via Pitchfork que Spencer Elden a déposé une deuxième demande ce 12 janvier. Dans celle-ci, il abandonne les poursuites quant à la " participation à une entreprise de trafic sexuel ", mais il accuse le photographe Kurt Weddle (qui a pris la célèbre photo de la pochette), plusieurs maisons de disques et les héritiers de Kurt Cobain, " d’avoir intentionnellement commercialisé la photo à caractère pédopornographique, et d’avoir tiré parti de la nature lascive de cette photo pour promouvoir l’album Nevermind, le groupe et la musique de Nirvana, dans un but lucratif rapportant plusieurs dizaines de millions de dollars au total ".

Dans le communiqué paru dans le USA Today, les avocats de Spencer Elden précisent que ce dépôt de plainte contient de nouvelles " images et documents " qui " prouvent les choix délibérés des " créateurs de Nevermind " pour commercialiser et exploiter la photo sexuellement explicite, illustrant de façon lascive les organes génitaux de Spencer ".

Comme vous le savez maintenant, Elden poursuit Nirvana en justice depuis des mois pour "pornographie infantile". Le " bébé Nevermind ", qui apparaissait nu sur le visuel, alors qu’il n’avait que 4 mois, exigeait réparation et voulait même faire modifier la photo pour toute sortie ultérieure (ce à quoi ne s’opposait d’ailleurs pas Dave Grohl).

Des représentants de Nirvana avaient répondu officiellement à cette affaire le 24 décembre, en argumentant principalement sur le fait que s’il avait voulu porter plainte, il aurait dû le faire dans les 10 ans qui ont suivi. Le groupe rejette en effet l’idée que Spencer Elden se serait rendu compte seulement aujourd’hui qu’il s’agissait de pornographie infantile.

Ensuite, c’est la justice qui a rejeté l’affaire à son tour. Comme le rapporte Spin, le juge Fernando M. Olguin, qui travaille pour la Cour Centrale de Justice de Californie a rejeté l’affaire le 3 janvier " avec possibilité de réponse ". L’équipe légale de Spencer Elden avait initialement jusqu’au 30 décembre pour s’opposer à la demande des héritiers de Nirvana de laisser tomber l’affaire, mais ils n’ont pas répondu dans les temps. Le juge leur a ensuite laissé jusqu’au 13 janvier pour apporter une réponse étayée et amender leur plainte. S’ils ne respectaient pas le délai, l’affaire eut été close, mais comme ils se sont manifestés, ce sera au tour des avocats de Nirvana de s’exprimer d’ici au 27 janvier.

En novembre dernier, Spencer Elden avait déjà amendé sa plainte avec une nouvelle accusation : il estimait que le photographe Kirk Weddle a volontairement " sexualisé la photo dans le style du magazine Playboy de Hugh Hefner ". Le plaignant demandait 150.000$ de dédommagements à Dave Grohl et Krist Novoselic, mais aussi à Courtney Love, Guy Oseary et Heather Parry qui gèrent l’héritage de Kurt Cobain, au directeur artistique de Nevermind, Robert Fisher, et au photographe Kirk Weddle. Il exigeait que la même chose lui soit payée par les maisons de disques qui ont sorti ou réédité l’album ces 30 dernières années.

Articles recommandés pour vous