RTBFPasser au contenu

Medias

Affaire du "bébé Nevermind" : le plaignant, le bambin de la pochette de Nirvana, finalement débouté par la justice

Pochette de l’album Nevermind pour les vingt ans de la sortie de celui-ci à Londres en 2011

Spencer Elden, célèbre bébé figurant sur la pochette de l’album "Nevermind" du groupe Nirvana, a été débouté par la justice californienne dans l’affaire qui l’opposait au groupe, a annoncé mardi le site américain spécialiste de musique, Spin. Le trentenaire avait déposé plainte en août 2021 contre Nirvana pour pédopornographie, arguant qu’il n’avait pu donner son consentement quant à l’exploitation commerciale de la photographie le représentant nu dans une piscine alors qu’il était un nourrisson. Il aurait souffert d'"une détresse émotionnelle extrême et permanente" en raison de la diffusion de ces images, selon les documents de justice.


A lire aussi : Nirvana répond officiellement à l’affaire du "bébé Nevermind"


 

Extrait d'"Entrez sans frapper" du 24 septembre 2021

Les 30 ans de "Nevermind" de Nirvana

Entrez sans frapper

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Image mondialement connue

Les images en question "ont montré de façon lascive les parties génitales de Spencer, de l’époque où il était un nourrisson jusqu’à nos jours", soulignait la plainte, déposée en Californie. Ce dernier, qui n’a jamais reçu de compensation financière pour cette photographie, réclamait 150.000 dollars de dommages et intérêts de la part de chacun des 15 accusés, dont les membres du groupe encore en vie et les ayants droit du chanteur Kurt Cobain.


A lire aussi : Les 30 ans de Nevermind de Nirvana


Le trentenaire a finalement été débouté mardi par un tribunal californien. Cependant, les avocats de Spencer Elden ont jusqu’au 13 janvier pour modifier l’accusation afin de tenter de porter l’affaire devant les tribunaux.

Les avocats des membres vivants du groupe Nirvana et de leurs proches affirment que l’Américain a "profité pendant trois décennies de sa célébrité en tant que bébé de Nirvana". Ils soulignent qu’il a lui-même imité l’image mondialement connue à plusieurs reprises et s’est également tatoué le titre de l’album sur la poitrine. Le délai de prescription des accusations a par ailleurs expiré, ajoutent-ils. "S’il n’avait découvert qu’au cours des dix dernières années qu’il était le bébé sur la couverture, il aurait eu une affaire. Mais il savait bien avant 2011 qu’il était le bébé sur les photos."

Sur le même sujet

25 août 2021 à 14:52
1 min
24 sept. 2011 à 13:03
2 min

Articles recommandés pour vous