RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tour de France

Adrie Van der Poel sur l’abandon de son fils: "Tout le monde voyait qu'il ne se sentait pas bien"

14 juil. 2022 à 09:30Temps de lecture1 min
Par Thibaut Deplanque

Mathieu Van der Poel a connu une drôle de journée hier sur les routes du Tour de France. A l’attaque avec Wout Van Aert dès le départ de l’étape qui reliait Alberville au Col du Granon, le Néerlandais a ensuite abandonné lors de la montée du Col du Télégraphe après avoir été repris puis distancé par le peloton.

Pour son père Adrie Van der Poel, cet abandon est une demi-surprise comme il l’explique à nos confrères du Nieuwsblad. "Tout le monde voyait qu’il ne se sentait pas bien et qu’il n’était pas dans son état normal" relate le paternel. Adrie, ancien double vainqueur d’étape sur le Tour a également connu l’abandon à trois reprises sur la Grande Boucle. Pour lui, la raison qui a poussé son fils à abandonner est à imputer au "fichu hiver" que Mathieu a connu. Gêné par des problèmes au dos, l’ancien champion du monde de cyclo-cross a été tenu éloigné de son vélo durant de longues semaines. "Il a été obligé de rattraper son retard en vue du printemps des classiques qui s’est révélé être un grand succès en termes de résultats" poursuit Adrie. "Il s’est ensuite bien reposé en vue du Tour d’Italie qui s’est également bien déroulé. Seulement je pense qu’il n’a pas récupéré assez entre le Giro et le Tour."

Mathieu Van der Poel devra vite tourner la page et digérer cette déception mais il pourra compter sur les conseils de son père. "Ce n’est jamais agréable de quitter le Tour mais il doit à présent se fixer de nouveaux objectifs et travailler pour les atteindre. Vous évoquez les Mondiaux mais le parcours lui convient-il ?" Et de conclure sur une note positive. "Je ne l’ai pas entendu se plaindre de son dos ces dernières semaines. Il n’a pas été malade et a toujours été testé négatif au covid. Si ses problèmes au dos étaient revenus, cela aurait été plus compliqué."

Sur le même sujet

Tombé à cause d'un chien, Yves Lampaert s'énerve : "laissez-les à la maison"

Tour de France

Philippe Gilbert après sa dernière étape dans les Alpes : "Merci au public de m’avoir aidé à franchir ces cols mythiques qui font peur"

Tour de France

Articles recommandés pour vous