RTBFPasser au contenu

Adam Lambert meilleur que Mercury ?

Adam Lambert meilleur que Mercury ?
19 juin 2019 à 10:572 min
Par Marie-Amélie Mastin

Ce n’est pas la première fois que le guitariste loue le talent du chanteur, qui a su s’inscrire dans les traces de l’icône Mercury. Adam Lambert assure les concerts de Queen depuis 2012, succédant à Paul Rodgers (du groupe Free), et devenant le deuxième chanteur de Queen après le décès de Freddie Mercury en 1991.

Lors d’une séance de questions/réponses, des fans tentaient de comparer les talents vocaux des deux chanteurs et Brian May a rappelé qu’Adam Lambert est le choix parfait pour assurer le chant de Queen aujourd’hui.

“Adam peut faire tout ce que faisait Freddie et même plus. Quoi que vous lui demandiez de faire, il en est capable. Il n’est pas Freddie, et ne prétend pas l’être, mais il a autant de capacités que lui. C’est une rock star et un frontman né. Et nous traitons Adam exactement de la même manière que nous le faisions avec Freddie."

La semaine dernière, le guitariste de Queen a proposé les images d’un "pèlerinage" qu’il a fait à Zanzibar, terre natale de Freddie Mercury.

Brian May a partagé plusieurs clichés de son voyage sur l’île avec son épouse Anita Dobson, se prenant en photo devant la première maison de Freddie Mercury à Stone Town, mais aussi sa première école. Le bâtiment à appartements de son enfance est maintenant devenu le Tembo House Hotel, connu aussi sous le nom de "Freddie Mercury House".

"Accompagnés par la sœur de Freddie, Kashmira, et Abdul, notre excellent guide de Zanzibar, nous avons marché sur les traces de l’enfance de Freddie. Chouette de partager ça avec vous, les gars."

Loading...
Loading...
Loading...

Brian May a aussi défendu le biopic "Bohemian Rhapsody" des critiques à propos des "erreurs" de timing.

Des spectateurs ont reproché au film de ne pas respecter l’ordre des choses, pour faciliter le récit.

"Nous ne faisions pas un documentaire", a précisé Brian May. "Nous n’avons jamais voulu raconter une suite de faits chronologiques. L’intérêt était de dépeindre le portrait de Freddie, sa passion, ses peurs, ses faiblesses, tout ce qui l’animait. Et aussi la relation quasi familiale que nous entretenions tous. Je sais que Freddie aurait adoré le film, parce qu’il est bon, honnête, et qu’il représente bien qui il était."

Dans le film, par exemple, le diagnostic du SIDA de Freddie Mercury vient plus tôt que dans la réalité, avant la performance de 1985 au Live Aid au Stade de Wembley. En réalité, le chanteur avait été informé de sa maladie en 1987.

Le batteur de Queen, Roger Taylor, a lui aussi dit au Mojo magazine : "Ce qui est important, c’est ce qui est arrivé. Nous ne racontons aucun mensonge. Après, la chronologie importe peu."

Articles recommandés pour vous