RTBFPasser au contenu

Regions Hainaut

Actions syndicales en Hainaut: les syndicats réclament une plus grande marge de négociation des salaires

Actions syndicales en Hainaut: les syndicats réclament une plus grande marge de négociation des salaires
25 févr. 2021 à 07:561 min
Par Florence Dussart

Des actions syndicales sont organisées un peu partout (et donc aussi en Hainaut) ce jeudi 25 février. Des actions en front commun CSC-FGTB-CGSLB avec, dans la ligne de mire syndicale, les négociations sur l'accord interprofessionnel 2021-2022. Les syndicats réclament de pouvoir négocier sur la qualité de l'emploi, les fins de carrières mais surtout sur les salaires. 
Tous les 2 ans, syndicats et employeurs doivent fixer le montant de l’augmentation des salaires. Pour l'instant, la loi les empêche de négocier au-dessus de 0,4%. 
Ce qui représente, selon la CSC "13€ bruts par mois pour le salaire médian, 6€ bruts par mois pour le salaire minimum et 9€ bruts par mois pour beaucoup de fonctions essentielles". Les syndicats estiment que ces montants sont "une aumône", ils demandent au gouvernement de revoir tout ça pour pouvoir négocier avec les patrons sur des bases un peu plus respectueuses. Ils l'ont fait savoir toute cette semaine, via des actions syndicales. Aujourd'hui encore, vous croiserez des militants à La Louvière, au rond-point de la piscine et à la gare, à Mons, square Roosevelt, à Tournai, à rond-point de la prison, et dans les différents zonings du Hainaut occidental. 

Articles recommandés pour vous