RTBFPasser au contenu

La Grande Forme

Acrochordons : comment se débarrasser de ces petites boules de chair disgracieuses ?

Skin tag Acrochordons
07 déc. 2021 à 14:072 min
Par Sophie Businaro

Les acrochordons - également appelés tétines de la peau - sont des excroissances de peau sur le corps. Une personne sur deux aura un jour des acrochordons. Mais ces petites boules de chair disgracieuses sont-elles bénignes ? Et comment s'en débarrasser ? Éléments d'information avec le Dr Tennstedt, dermatologue, dans "La Grande Forme".

Près d'une personne sur deux souffre d'acrochordon ; un nom amusant qu’il faut démystifier car beaucoup de gens n’ont jamais entendu parler de ce mot. Acrochordon signifie "bout de corde" ; il s'agit de tumeurs tout à fait bénignes qui pendent au niveau de la peau sous forme de petites boules molles et indolores, parfois à peine visibles et parfois très grosses (jusqu'à' 5 mm de diamètre). Les acrochordons peuvent apparaître sur tout le corps mais sont généralement situés aux endroits où la peau forme des plis : les paupières, le cou, dans l'aine et aux aisselles.

On ne connaît pas la cause exacte de leur apparition, c'est une lésion acquise, qui se développe vers l'âge de 30-40 ans et qui se multiplie avec l'âge sans pour autant être contagieux. Un facteur génétique pourrait également jouer un rôle. Les acrochordons se développeraient également plus fréquemment chez les personnes obèses ou les femmes enceintes.

Bien qu’elles ne présentent aucun danger, il est important de montrer ces petites excroissances à votre dermatologue afin qu’il confirme qu’il s’agit bien d’acrochordons.

Acrochordons : comment se débarrasser de ces petites boules de chair ?

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Traitements possibles

Bien que les acrochordons ne présentent aucun danger, il est recommandé de les enlever s'ils provoquent une irritation, s'ils sont incommodants ou si vous les accrochez souvent (avec votre collier ou un rasoir par exemple).

Différents traitements 

  • Traitement chirurgical : on les coupe avec de fins ciseaux chirurgicaux stériles, cela ne provoque pratiquement pas de douleur, ni de cicatrice ; on les décapsule (on les coupe à ras), ça saigne un petit peu donc on applique un pansement compressif et on désinfecte dans les jours qui suivent. Le médecin traitant peut aussi vous les enlever.

  • Traitement par cautérisation : consiste à les brûler avec un cautère électrique, une croûte va se former et tomber dans les jours qui suivent. Mais cette technique laisse des cicatrices.

  • La cryothérapie : traitement qui consiste à appliquer de l'azote liquide sur l'acrochordon, comme dans le cas de verrues. Le froid intense va alors brûler la lésion. La cryothérapie peut cependant engendrer des douleurs et un changement de pigmentation.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast telles que : Pocket Casts, Podcast addict, Google Podcast ou encore Apple Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

09 déc. 2021 à 15:47
2 min
09 déc. 2021 à 15:07
2 min

Articles recommandés pour vous