Wimbledon

Accusée par Kyrgios d’avoir bu 700 verres, une spectatrice s'excuse et explique qu'elle voulait l'encourager

L’Australien était énervé contre une spectatrice pendant la finale.

© AFP

12 juil. 2022 à 08:43Temps de lecture1 min
Par Raphaël Deby

C’était l’une des images de la finale de Wimbledon. Apparemment gêné par une spectatrice, Nick Kyrgios s’en est pris à l’arbitre en disant qu’il fallait la sortir et qu’elle avait bu "700 verres". La principale intéressée s’est défendue en expliquant qu’elle n’avait bu que deux verres.

Défait par Novak Djokovic, Kyrgios va sans doute garder un petit goût amer en travers de la bouche. La faute, en partie, à Ania Palus, une avocate polonaise de 32 ans qui aurait parlé à plusieurs reprises juste avant qu’il ne serve.

Dans le troisième set, l’Australien s’est énervé sur le juge de chaise en demandant de la faire sortir du stade : "Pourquoi est-elle toujours là ? Elle est ivre et me parle au milieu d’un match. Celle qui a l’air d’avoir bu environ 700 verres."

Finalement sortie du stade temporairement avant de revenir après avoir reçu une bouteille d’eau, la Polonaise s’est défendue auprès du Sun d’avoir voulu déstabiliser l’Aussie : "Il dit toujours que la foule est contre lui et je voulais montrer que nous étions pour lui, je voulais l’encourager. C’est la température pour moi, je n’avais pas de chapeau. Je suis vraiment désolée."

Que ces excuses soient sincères ou pas, pas sûr que cela suffise à Kyrgios qui a raté l’occasion ce dimanche de remporter son premier Grand Chelem.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous