RTBFPasser au contenu

Monde

Accusations du président rwandais: "Ce type d'accusations est étonnant"

Accusations du président rwandais: "Ce type d'accusations est étonnant"
07 avr. 2014 à 14:081 min
Par RTBF

Que reproche-t-on exactement à notre pays ?

"Je dois dire que ce type d’accusations est étonnant. Si un reproche peut être fait à la Belgique, c’est d’avoir retiré les 300 Casques Bleus belges qui étaient à Kigali alors que les massacres commençaient. Cela c’était évidemment inacceptable. Mais dire que la Belgique a joué un rôle direct dans la préparation du génocide, ça c’est complètement à côté de la plaque."

Le président Kagame parle d’un rôle politique en tous cas et selon vous, ce n’est pas justifié ?

"On peut reprocher à la Belgique d’avoir eu un peu trop d’accointance avec un régime hutu. Mais la Belgique a joué le jeu des accords d’Arusha, en soutenant ces accords qui prévoyaient un partage du pouvoir entre Hutus et Tutsis. Donc là, il faudrait évidemment lire le texte complet de l’interview de Monsieur Kagame, mais c’est tout à fait inexact."

Et selon vous, pourquoi le président rwandais revient-il maintenant avec ces accusations ?

"Monsieur Kagame est relativement isolé diplomatiquement. Pour dire les choses de manière un peu crue, le génocide a toujours été un fonds de commerce politique pour lui. Une manière de tenter, mais très maladroitement, de sortir du rôle pour lequel il est critiqué dans l’Afrique des Grands lacs et notamment au Congo."

Jérémy Giltaire et Cindy Ferrière

Articles recommandés pour vous