RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique D3 Prom

Accroché à Knokke, le RFC Liège peut faire une croix sur la D1B

Image d'illustration des joueurs du RFC Liège
25 mai 2022 à 20:04Temps de lecture2 min
Par Pierre Capart

En pénétrant dans l’enceinte du Royal Knokke Football Club, les joueurs liégeois étaient bien conscients qu’ils n’avaient pas droit à l’erreur. Pour garder une chance d’être sacrés champions sur le terrain, ils devaient avant tout l’emporter à la Côte et espérer si possible un faux-pas de Dender face à Dessel afin d’éviter un bras de fer juridique avec l’Union Belge suite à l’affaire Dender.

Sérieusement ébranlés après avoir appris ce lundi la sanction du Comité Sportif, les Liégeois ont, malgré une préparation chahutée et un contexte émotionnel délicat, entamé ce dernier match du Tour Final de National 1 avec sérieux et abnégation, soutenus par plus de 500 supporters qui avaient effectué ce long déplacement à la Côte. D’emblée, les Sang et marine, bien en place, vont se montrer menaçants. Jérémy Perbet, isolé par Benoît Bruggeman, verra son envoi détourné par Sven Dhoest, le gardien de Knokke. A la 15ème minute, Bruggeman centrait encore pour Perbet dont la reprise était à nouveau contrée in-extremis.

Après une domination liégeoise durant le premier quart d’heure, c’est Knokke qui va se montrer plus entreprenant avec deux frappes non cadrées, suivies d’un envoi de Janice Buysse sur un Kevin Debaty attentif. La fin de cette première mi-temps sans relief sera marquée par une frappe lointaine de Mohamed Mouhli qui passera à quelques centimètres du but adverse. A la pause, le marquoir indiquait donc toujours 0-0 malgré les…10 coups de coin forcés par Liège.

A la reprise, c’est la douche froide pour les Sang et marine avec une reprise de la tête victorieuse de Zakaria Atteri, le centre-avant flandrien, qui profite d’un centre parfait de Yoshi Mariën (Ex-Liégeois) et d’un certain laxisme de la défense visiteuse, pour porter Knokke au commandement. 1-0 à la 52ème.

Gaëtan Englebert va immédiatement réagir en faisant monter au jeu Damien Mouchamps, le joker de luxe liégeois. Des Liégeois qui vont se montrer plus conquérants mais Mouhli, Perbet et Lallemand verront leurs tentatives avortées in-extremis. Le RFCL va ensuite évoluer de manière plus offensive en prenant forcément des risques. En contre-attaque, Nico Van Binst se retrouvera seul face à Debaty qui va l’accrocher dans le rectangle. Penalty indiscutable sifflé par Mr. Mataj. L’expérimenté Ruben Vanraefelghem ne tremblera pas et doublera la mise pour les Côtiers. Le but inscrit dans la foulée par Lucas Prudhomme ne changera rien. Comme en championnat, le RFCL s’incline 2-1 à Knokke. Les Liégeois peuvent donc oublier le titre et la montée en D1B.

C’est assurément une énorme déception pour le FC Liège qui avait terminé en tête de la phase régulière avant d’échouer lors de l’ultime journée des play-offs. Un sentiment de gâchis pour les sang et marine qui devront encore patienter un an avant d’espérer rejoindre le football professionnel.

Articles recommandés pour vous