RTBFPasser au contenu

Regions

Une liaison Cerexhe-Heuseux-Beaufays à moindre coût

Une liaison Cerexhe-Heuseux-Beaufays à moindre coût
04 juil. 2013 à 06:361 min
Par Caroline Adam

Ce que le ministre Henry a présenté à la conférence des bourgmestres, ce n'est pas une liaison autoroutière. C'est plus petit. C'est un compromis. Une route nationale: "L'option, c'est plutôt d'envisager dans un premier temps une route à deux fois une bande avec certains élargissements aux carrefours ou à certains endroits pour les dépassements des camions".

Pour le bourgmestre de Soumagne, Charles Janssen, tout cela est positif: "Enfin, il accepte l'idée d'une liaison entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays qui est absolument nécessaire. Je pense qu'il a peut-être mis un peu beaucoup de temps pour s'en rendre compte mais je me réjouis de voir ressortir le dossier même sous la forme d'une liaison routière plutôt qu'autoroutière".

"Je ne demande pas mieux qu'il ne soit pas nécessaire de faire des nouvelles routes, surtout que ça coûte extrêmement cher de les entretenir" souligne le ministre Henry. "Mais il faut accepter qu'on devra peut-être passer par là si le trafic routier continue à augmenter".

Mais l'option deux fois une bande n'emporte pas toutes les convictions. "Si on reconnaît que la liaison est nécessaire, il faut qu'elle soit fonctionnelle. Elle doit être capable d'absorber un certain trafic" indique Daniel Bacquelaine, mayeur de Chaudfontaine. "Il faut éviter de faire des travaux en plusieurs phases". Comprenez: il faut deux fois deux bandes tout de suite pour éviter de devoir élargir après quelques années.

Mais ne vous attendez toutefois pas à voir débarquer les bulldozers dans les champs. Les prochaines étapes, c'est l'examen par le gouvernement wallon du Plan Urbain de Mobilité puis l'envoi de ce plan aux communes. Même sous la forme d'une route nationale, il n'y a pas encore de décision de construire Cerexhe-Heuseux-Beaufays.

 

F. Braibant

Articles recommandés pour vous