RTBFPasser au contenu

Societe

Abdication: Delphine Boël relance la procédure en reconnaissance de paternité

Abdication: Delphine Boël relance la procédure en reconnaissance de paternité
24 juil. 2013 à 14:16 - mise à jour 24 juil. 2013 à 14:521 min
Par Julien Vlassenbroeck

Les conseils de Delphine Boël vont refermer la première procédure et lancer une nouvelle citation en reconnaissance de paternité avec demande de tests ADN à l'intention d'Albert. Autre obstacle à cette nouvelle procédure: Delphine a déjà un père légal, en la personne de Jacques Boël. Une autre citation concerne donc ce dernier, père adoptif de Delphine. Il s'agit là d'une demande en désaveu de paternité qui devra être traitée en premier lieu pour rendre possible la suite de la procédure.

On s'en souvient, mi-juin, Delphine Boël avait entamé des procédures afin de prouver par des tests ADN qu'elle est bien la fille du Roi Albert. Elle avait notamment cité à comparaître le Roi Philippe (encore prince à l'époque) et le Roi Albert.

Avant l'abdication du Roi, cette citation n'avait aucune chance d'aboutir en ce qui concerne Albert puisque, comme le rappelait Francis Delperée sur nos ondes, l’article 88 de la Constitution consacre l'inviolabilité du Roi, autrement dit "sa personne physique ne peut pas être traînée devant les tribunaux".

"Si le Roi cesse d’être Roi, il ne bénéficie plus de l’article 88 et devient un citoyen comme les autres", nous avait également précisé le sénateur cdH. Le roi ayant abdiqué, cette inviolabilité ne serait désormais plus de mise. L'épilogue de ce dossier reste désormais à écrire par la justice elle-même. 

Julien Vlassenbroek (@julienvlass) avec Radia Sadani

Albert II simple citoyen attaqué en justice

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

08 sept. 2013 à 13:40
6 min
04 sept. 2013 à 15:04
1 min

Articles recommandés pour vous