Regions

A Waterloo, le cinéma Wellington tente d'être créatif pour ramener le public en salle

© Tous droits réservés

12 oct. 2022 à 16:23Temps de lecture1 min
Par Véronique Fouya

Pour l'industrie du cinéma, septembre n'est traditionnellement pas un bon mois. Mais celui de 2022 est le pire depuis 1980. Et par rapport à 2019, la fréquentation est en baisse de 30%. Ce constat, l'exploitant du Wellington à Waterloo le fait aussi mais la politique qu'il met en oeuvre pour ramener le public en salle semble porter ses fruits.     

Proposer une programmation et des tarifs attractifs

Depuis la crise du Covid et la fermeture des salles, le cinéma traverse une mauvaise passe. Structurelle? Conjoncturelle? Pour Philippe Piret, l'exploitant du Wellington, cette petite forme est transitoire:

" Il a fait trop chaud pour aller au cinéma cet été et en septembre, nous n'avons pas eu de blockbuster américain susceptible de booster la rentrée. A présent, la pluie fait son retour, nous allons avoir en fin d'année la sortie d'Avatar, cela va être me semble-t-il, l'élément déclencheur pour ramener les gens au cinéma."

A côté de la programmation, la désertion d'une partie du public s'explique aussi par des tarifs jugés trop élevés. Il faut dire qu'en vendant des places à 12 euros, certains exploitants se privent d'un public familial pour qui cette sortie devient trop onéreuse. Le Wellington vient d'augmenter ses tarifs pour compenser la hausse du coût de la vie mais de cinquante centimes ce qui porte la place adulte à 7 euros et à 6 euros pour les enfants et les seniors. Voilà qui ne devrait pas avoir d'impact significatif sur sa fréquentation.

Venir vivre une expérience

Philippe Piret en est convaincu, le cinéma doit évoluer et se renouveler. Et pour contrer la montée en puissance des plateformes, il faut apporter une valeur ajoutée et proposer au public de vivre une expérience:

" Nous devons créer des événements, avec des vedettes, suivre les technologies innovantes et placer le spectateur dans un environnement dans lequel il puisse s'évader, c'est en tout cas le but que nous poursuivons ici." 

La prochaine manifestation publique se déroulera dès le 13 octobre et pendant 4 jours. Une trentaine de films et documentaires seront projetés dans les 7 salles dans le cadre du festival du film historique de Waterloo.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous