RTBFPasser au contenu
Rechercher

Vie privée

A quoi va vous servir le futur portefeuille européen d'identité numérique ?

A quoi va vous servir le futur portefeuille européen d'identité numérique ?
11 juin 2022 à 09:30Temps de lecture1 min
Par RTBF avec AFP

Dans moins de deux ans, les Européens qui le souhaitent pourront disposer d'un portefeuille européen d'identité numérique. Il s'agira d'un dispositif de justification d'identité recensant tout un tas de documents sur son smartphone, à communiquer, en cas de besoin, avec n'importe quelles administrations ou entreprises de l'Union européenne.

Tous vos documents et justificatifs sur smartphone

Dévoilé en 2021, ce dispositif permettra aux citoyens européens de justifier de leur identité n'importe où au sein de l'Union européenne afin notamment de partager des documents électroniques depuis leur téléphone portable.

Une première phase de tests est prévue en 2023, avant un déploiement complet l'année suivante.

Ce "portefeuille" pourra contenir une multitude de documents officiels numérisés, de la carte nationale d'identité au permis de conduire en passant par diverses attestations officielles, à présenter ou partager comme justificatifs lors d'opérations administratives à l'étranger. Reste évidemment la question épineuse de la sécurité des données personnelles, au cœur des préoccupations des futurs utilisateurs et du législateur.

Accessible mais pas obligatoire

Ce sera à chaque État de fournir le dispositif adéquat pour pouvoir stocker puis présenter ces documents en ligne. A l'image de FranceConnect, ce sera donc un moyen pour n'importe quel citoyen européen d'accéder à des services en ligne et de justifier facilement de son identité. In fine, ce portefeuille européen d'identité numérique pourra servir à identifier un utilisateur, prouver certains attributs personnels afin d'accéder à des services numériques, publics et privés, au sein de l'Union.

Cette identité numérique européenne sera accessible à tous les citoyens et résidents de l'Union européenne qui le souhaitent. Elle ne sera pas obligatoire.

Selon une étude réalisée par Thales, 85% des Français se disent favorables à la mise en place du futur portefeuille européen d'identité numérique. Un dispositif qui permettra de s'identifier et d'échanger des données personnelles avec les autorités publiques depuis un smartphone.

Sur le même sujet

Il y a 4 ans, le RGPD entrait en vigueur en Belgique, mais toutes les entreprises le respectent-elles vraiment ?

La Première

RGPD : on vous explique tout

Tendances Première

Articles recommandés pour vous